Vous êtes-vous déjà demandé comment rendre Tor plus rapide ? Vous n’êtes pas le seul. Il existe des moyens d’accélérer Tor, et nous allons en parler dans ce guide. Mais d’abord, passons en revue quelques notions de bases de Tor.

Tor, plus connu sous le nom de Projet Tor, est un logiciel permettant aux utilisateurs de surfer sur l’internet de façon anonyme. Le mot Tor est l’abréviation de ‘The Onion Router’, dérivée de l’Onion Routing (routage en oignon), une technique de communication en ligne.

En gros, le routage en oignon est la méthode de communication anonyme sur un réseau en oignon. Dans un réseau en oignon, il existe de nombreuses couches de cryptage ressemblant aux couches d’un bulbe d’oignon. Les données sont transmises par des routeurs oignon et ces couches sont pelées par une série de nœuds de réseau. Chaque fois qu’un routeur oignon pèle une couche, il découvre la destination suivante des données. C’est ce procédé qui permet à l’expéditeur de rester anonyme. C’est parce que chaque intermédiaire ne connaît que la position idéale des nœuds précédents.

Un autre aspect de cette méthode est que les données sont dirigées à travers un réseau en couche, qui est un réseau d’ordinateurs construit sur un autre réseau d’ordinateurs. Dans ce réseau en couche, il y a des milliers de relais (plus de 7000) dont chacun joue un rôle pour empêcher l’analyse de réseau de révéler la position de l’utilisateur. Il est donc difficile pour un service en ligne de tracer ou de surveiller l’activité internet d’un utilisateur quand il envoie des message instantanés, partage des publications en ligne, ou visite des sites web.

Pourquoi Tor est-il si lent ?

Pourquoi Tor est-il si lent ?

Une des principales raisons pour lesquelles Tor est lent est qu’il n’est pas conçu pour le partage peer to peer. C’est en quelque sorte ce pour quoi uTorrent et Bit Torrent sont conçus. Il est directement impacté par ces utilisateurs qui passent trop de temps sur leur réseau à télécharger des dossiers sans donner leur part de contribution en échange.

De plus, le réseau Tor est petit. Pour la même raison que celle pour laquelle la plupart des utilisateurs essaient toujours de court-circuiter la sécurité et la censure, les utilisateurs essaient de télécharger des fichiers volumineux, ce qu’ils ne feraient pas un jour normal ! S’ils souhaitent aussi accéder à des sites restreints via Tor, alors le volume de données passant dans les routeurs oignon est bien plus important que ce qui est normalement attendu.

La fonctionnalité des routeurs oignon est telle que les données rebondissent sur les ordinateurs des gens. Les gens sont volontaires uniquement au sens propre du terme, car personne de sensé ne voudrait avoir de données anonymes à proximité de son ordinateur. Mais pour ce que Tor représente, la plupart des gens participent de leur plein gré à ce projet en ligne. Ajoutez quelques latences réseau et des goulots d’étranglement, qui affectent directement la vitesse des données internet, et vous voilà face à un vrai problème.

Alors pourquoi Tor est-il si lent ? Il n’est pas lent. C’est juste qu’il est congestionné par tant d’utilisateurs tentant de transférer en bloc plutôt que de faire de la simple navigation web.

Accélérer Tor

Accélérer Tor

Il est évident que les gens qui utilisent Tor ne recherchent pas seulement l’anonymat. Sinon ils investiraient et utiliseraient les services d’un VPN (Virtual Private Network), qui donne les mêmes résultats mais qui est également très sûr. Le fait que ce soit gratuit fait que la plupart des gens essaient de maximiser leur temps sur le logiciel, et il n’est pas surprenant qu’en conséquence ils le surchargent, rendant Tor lent.

ExpressVPN
La note VPNpro : 9.6 / 10

Donc, la question principale se pose toujours – comment rendre Tor plus rapide ?

Pour accélérer Tor, il est essentiel d’identifier les faiblesses et les défauts qui réduisent son efficacité. Alors que de plus en plus de développeurs s’engagent pour réparer ou mettre à niveau Tor, les raisons les plus évidentes entravant son efficacité optimale sont lentement intégrées pour l’améliorer.

Par exemple, les gens ayant une faible bande passante sur leurs modems et téléphones voient leur Tor lent parce que leurs appareils mettent beaucoup de temps à peler les couches de cryptage des nœuds du réseau. Malheureusement, beaucoup d’utilisateurs ont une bande passante faible. Au final, ceci augmente le temps nécessaire aux données pour rebondir sur leur ordinateur.

Une simple suggestion, qui peut paraître complexe, est d’avoir un équilibre entre les relais en créant une proportionnalité en fonction de la contribution de leur bande passante. Le raisonnement est que, si chaque octet de données doit être utilisé, alors la capacité des données doit être pondérée proportionnellement. Jusqu’ici, c’est quelque chose que l’algorithme du logiciel n’a pas su faire, et ceci a été souligné comme un point de départ potentiel pour rectifier certains des problèmes du logiciel.

C’est toujours un projet en cours car trouver le bon algorithme s’avère être un obstacle. La bande passante nécessaire pour un relais n’est toujours pas claire.

Pour conclure

Pour conclure

Il ne fait aucun doute que Tor est lent à cause du routage en oignon, mais comme pour les autres logiciels libres, de nombreux développeurs indépendants tentent de l’améliorer. Ils savent comment rendre Tor plus rapide et plus fiable pour offrir le parfait ressenti utilisateur à tout le monde tout en maintenant le facteur d’anonymat pour lequel il est si connu.

Sur la plupart des forums, les discussions portent sur comment trouver l’équilibre entre sa fonctionnalité et bloquer la résistance à laquelle le logiciel doit faire face de la part des acteurs majeurs de l’industrie en ligne, comme sur la recherche de fonds pour continuer son développement. La brusque augmentation du nombre d’utilisateurs a mis une charge immense sur le logiciel, du fait de la tendance globale de censure tentant constamment de compliquer l’utilisation du logiciel sur la plupart des sites célèbres. C’est quelque chose qui prive les principaux développeurs des données vitales utilisées pour rectifier les problèmes du logiciel car la plupart des sites web tentent de dé-anonymiser les visiteurs sur leur site pour des raisons de sécurité.

Parmi les appels à l’action, des volontaires sont recherchés, surtout si vous avez une compétence particulière pouvant être utilisée dans le développement logiciel. Sinon, un petit don peut aider à financer le coût de la recherche, ou vous pouvez également trouver un sponsor, par exemple une agence gouvernementale qui pourrait avoir besoin des services de Tor. Avec autant de gens qui suivent et prêts à aider, il semble que Tor saura rebondir et se remettre de ce léger revers.