Les VPN sont désormais incontournables pour de nombreux internautes, professionnels ou non. En effet, les personnes qui souhaitent protéger leurs données et rester anonymes ne peuvent plus se passer de cet outil. Ce marché en constante croissance propose à présent toute une gamme de services VPN et de nombreuses fonctionnalités. Aujourd’hui, nous allons parler d’une des fonctionnalités les plus importantes des clients VPN : le kill switch. Nous allons d’abord expliquer à quoi il sert, pourquoi il est indispensable et devrait être proposé dans n’importe quel VPN.

Il s’agit d’une fonction de pare-feu généralement proposée par les services VPN premium, mais elle peut aussi figurer dans la liste des fonctionnalités de services VPN plus basiques. Le kill switch permet de protéger la visibilité et l’accessibilité de votre adresse IP personnelle lorsque la connexion de votre service VPN est perdue. En d’autres termes, cette fonction désactive vos connexions à Internet en cas de problème avec votre service VPN.

Alors, comment fonctionne un kill switch ?

Bien que cela puisse sembler un peu archaïque, il ne s’agit en réalité que d’un ensemble de règles de pare-feu programmées dans l’infrastructure de votre logiciel VPN. Ces règles peuvent être plus ou moins sophistiquées, en fonction du logiciel lui-même. Certaines fonction kill-switch sont basiques, elles coupent simplement votre connexion à Internet en cas de perte de connexion du service VPN. Il existe aussi des fonctions plus poussées qui intègrent un ensemble de règles permettant de choisir les programmes ou les sites sur lesquels la connexion doit être désactivée. Cela peut être pratique si vous utilisez certaines connexions dans le cadre de votre travail et que votre connexion VPN n’est pas fiable.

Ce kill switch joue donc le rôle de système de sécurité. Ses protocoles surveillent en permanence votre connexion et le statut de votre adresse IP. Dès qu’il détecte un changement, il empêche immédiatement votre ordinateur de se reconnecter à Internet avec une adresse IP ouverte ou publique.

Pourquoi un kill switch est-il nécessaire ?

Cette fonction est essentielle pour un utilisateur VPN, et cela pour plusieurs raisons.

Raison nº1. Au travail : si vous travaillez à distance, vous utilisez peut-être déjà un VPN, votre employeur vous a peut-être imposé une connexion via un VPN. Mais, de telles mesures de sécurité n’auront pas beaucoup d’importance si toutes vos données sont exposées à Internet à chaque fois que votre connexion VPN est interrompue. Il est d’ailleurs fort probable que votre employeur (si son service informatique est doué) vous ait proposé un client VPN avec une fonction kill switch intégrée. Mais, nous vous conseillons de vérifier qu’elle est bien activée sur votre ordinateur et que les options ont été configurées en fonction de vos besoins. Il y a deux types de configurations de kill switch à prendre en compte.

  • Le kill switch système : une protection de base qui empêche simplement votre ordinateur de se reconnecter publiquement en cas de déconnexion du VPN. Les utilisateurs doivent simplement s’assurer qu’elle est activée.
  • Le kill switch application : permet de sélectionner les applications qui restent actives et celles qui doivent être déconnectées. Les déconnexions automatiques sont généralement activées pour les navigateurs, les applications d’appel vidéo et la boîte mail.

Raison nº2. Pour les férus de téléchargements : beaucoup de pays interdisent totalement le peer to peer (P2P) pour certains contenus. Et c’est pour cette raison que beaucoup de personnes s’abonnent à un VPN, pour protéger leurs téléchargements. Mais, si votre connexion VPN est interrompue et que votre ordinateur rétablit une connexion publique et expose cette activité, vous pourrez avoir des problèmes.

Raison nº3. Sécurité générale en ligne : même si trop d’internautes restent inconscients des dangers potentiels d’une connexion non protégée, d’autres prennent progressivement conscience de l’ampleur de la menace. L’usurpation d’identité et le vol de données personnelles sont désormais de véritables fléaux et les pirates informatiques développent sans cesse des méthodes de plus en plus sophistiquées pour arriver à leurs fins. Et même si une perte de connexion VPN ne laisse qu’un court laps de temps aux hackers pour accéder à vos données, dites-vous que quelques secondes suffiront à un véritable professionnel armé de bots automatisés. Le kill switch de votre VPN vous permet de fermer les portes à ces types avant qu’ils n’entrent chez vous.