Rapport : les tarifs de 10 services en ligne dans 156 pays révèlent une discrimination par les prix significative

Dernière mise à jour: juin 25, 2020
Comparatif des prix de 10 services numériques dans 156 pays dans le monde

Nous avons récoltés les prix de 10 plateformes de divertissement en ligne dans 156 pays et analysé les données. Le résultat constitue la base de données publique la plus complète sur la discrimination par les prix dans les loisirs numériques.

Saviez-vous que Netflix coûte 4,92$ en Suède et 12,49$ au Costa Rica alors que ce pays accède à un catalogue de taille similaire mais est bien moins riche ? Ou qu’en moyenne, les jeux Steam coûtent 3 fois plus cher au Japon qu’en Argentine ?

Alors que les plateformes de divertissement en ligne ont pris le monde d’assaut, VPNpro a décidé d’étudier les prix pratiqués par divers services autour du monde afin de repérer les pays les moins chers et les plus chers, et de vérifier où ces prix se situent par rapport aux standards de vie de ces différents pays.

La diffusion des divertissements en ligne s’est faite de manière inégale, certains produits ou services n’étant disponibles que dans certains pays et à des prix variant largement. Et pourtant, à la différence des biens de consommation physiques, les services numériques ne sont pas influencés par des facteurs comme le transport, le stockage, les coûts de distribution, les taxes (pour le moment), et autres. L’utilisateur ne peut que s’interroger sur les raisons qui font que de telles différences de prix existent.

L’article inclut nos découvertes ainsi que les données brutes récoltées, que vous pouvez utiliser pour tirer vos propres conclusions.

Découvertes clés

  • Le Brésil et l’Argentine et l’Inde sont les pays les moins chers. Le Brésil est parmi les moins chers pour 9 sur 10 services (8 sur 10 pour l’Argentine et 7 sur 10 pour l’Inde qui n’a pas Twitch ni Nintendo).
  • La Suisse, le Danemark l’Allemagne et l’Autriche sont les pays les plus chers. La Suisse, l’Allemagne et l’Autriche apparaissent parmi les plus chers pour 10 des 10 services testés..
  • Les services Amazon (Amazon Prime Video et Twitch Prime) ont moins de braquets de prix (15 et 14 respectivement) que tous les autres services de VOD ou de musique en ligne sur lesquels nous avons récolté des données : Netflix (34), YouTube Premium (43), Apple Music (48), Spotify (31).
  • Les pays d’Amérique du Sud (en particulier le Brésil et l’Argentine) ont les prix les moins chers usr les jeux vidéos. Par rapport à la moyenne :
      • Les jeux Nintendo sont 27% moins chers au Brésil
      • Les jeux PlayStation sont 42% moins chers au Brésil
      • Les jeux sur Steam sont 49% moins chers en Argentine
      • Les jeux Xbox sont 62% moins chers en Argentine
  • Dans les pays représentant un plus petit marché, les paiements se font souvent en dollars (Afrique, Amérique latine, pays de l’ex-URSS), ce qui signifie généralement qu’ils s’en trouvent moins bien logés.
  • Il existe une tendance notable chez certains fournisseurs de service qui conservent une valeur numéraire uniforme quelle que soit les devises. Par exemple, ces services peuvent facturer le même montant en Livre Sterling et en dollars. Certains pays finiront donc par payer plus (le Royaume-Uni) ou moins (le Canada) en vertu des taux de conversion.
  • Bien que les prix des services en ligne ont tendance à être moins cher dans les pays qui ont un PIB par habitant inférieur, ils sont souvent plus chers lorsqu’on considère les prix en pourcentage de PIB (PPA) par habitant. Par exemple :
      • Bien qu’il coûte le même prix, Netflix est 29 fois plus cher au Zimbabwe (0,2876% du PIB par habitant) qu’au Qatar (0,0058% du PIB par habitant)
      • Spotify paraît légèrement moins cher au Nicaragua (5,99$) qu’à Singapour (7,11$), mais est en fait 17 fois plus cher (0,1131% de PIB par habitant contre 0,0067%)
      • Les jeux Nintendo sont les moins chers au Brésil (49,12$ en moyenne sur des titres du top 3), mais y sont à la 4ème place des plus chers en pourcentage de PIB par habitant (4,5 fois plus chers qu’au Luxembourg)
      • En moyenne, les jeux PlayStation sont parmi les plus chers au Luxembourg (sur une comparaison basée sur le dollar), mais leur PlayStation Store est en fait l’un des moins chers – 3 fois moins cher que dans le pays le plus cher, Israël.
      • L’Irlande et la Grèce ont des prix Xbox identiques mais pour les acheteurs grecs, ils sont 3 fois plus chers en pourcentage de PIB par habitant. La pression économique est donc plus lourde sur les consommateurs grecs.
      • Les États-Unis, en ajustant sur les standards de vie, sont en général un pays plutôt bon marché pour les services en ligne. Le pays est de manière régulière sous la moyenne.

À propos de cette recherche

Nous avons sélectionné certains des principaux fournisseurs internationaux de service dans trois catégories distinctes : le streaming vidéo (Netflix, Amazon Prime Video, Twitch Prime, YouTube Premium), le streaming de musique (Spotify, Apple Music), et les plateformes de jeux vidéo (Steam, Nintendo Game Store, Xbox Game Store, PlayStation Store) et nous avons reporté leurs prix dans divers pays autour du monde.

Nous avons récolté ces données de prix en visitant les sites web de chaque fournisseur et en reportant les prix indiqués. Dans certains cas, ajouter le code d’un pays à l’URL de base a suffit, dans d’autres cas nous avons utilisé un VPN afin d’obtenir les prix locaux. Les robots d’indexation nous ont aussi permis de récolter certaines données plus rapidement : SaveCoins, Spotify Pricing Index, Steam Database.

Conversion des devises

Nous avons convertit les devises en utilisant les données de FloatRate USD au 5 juin 2020.

Mesure du standard de vie : PIB (PPA) par habitant

Au lieu de ne s’intéresser qu’au taux de change plat du dollar, nous avons voulu comprendre comment les résidents des différents pays ressentent ces prix. Pour ce faire, nous avons introduit un standard de vie généralement reconnu – le PIB par habitant à parité du pouvoir d’achat (PIB (PPA) par habitant).

La principale raison pour laquelle nous avons choisi le PIB (PPA) par habitant, plutôt que le RNB (PPA) qui est légèrement plus représentatif, est que nous disposions de données plus récentes pour le premier (données du FMI 2020). Les deux mesures ne diffèrent généralement pas beaucoup et le PIB (PPA) suffit à nos besoins.

Désigner les 10 pays les moins/plus chers

Afin de déterminer quelles sont les 10 pays les moins chers et les plus chers, nous :

  1. Avons dressé la liste des 10 pays les moins chers et les plus chers pour chaque service
  2. Avons assigné un score à chaque position sur la liste de 1 à 10, le pays le moins cher obtenant 10 points, le second 9 points, et le dixième 1 point (et répétant la même procédure pour les pays les plus chers)
  3. Avons additionné les scores et listé les pays du moins cher au plus cher et vice versa.

Notez que seuls les pays dans lesquels 7 (ou plus) des 10 services choisis sont disponibles ont été ajoutés à cette liste.

Laissons parler les données

Nous avons récolté beaucoup de données pour cette recherche – trop pour que nous puissions raconter toutes les histoires qu’elles révèlent. Nous avons donc décidé de laisser les lecteurs interagir avec les données eux-mêmes. Les portions de la recherche dédiées au streaming vidéo, streaming musical et aux jeux vidéo ont chacune une carte interactive et des graphiques que vous pouvez modifier en choisissant les différents services depuis un menu déroulant dans le coin en haut à droite.

En plaçant votre curseur sur les pays de la carte ou sur les barres et colonnes des graphiques vous pouvez obtenir un aperçu des différentes données – prix des services, PIB (PPP) par habitant, et prix en pourcentage de PIB (PPP) par habitant.

À la fin de l’article vous trouverez un tableau interactif contenant toutes les données que nous avons collectées.

Top des pays les moins chers
Top des pays les moins chers : 1 – Brésil, 2 – Argentine, 3 – Inde, 4 – Turquie, 5 – Afrique du Sud
Top des pays les plus chers
Top des pays les plus chers : 1 – Suisse, 2 – Danemark, 3 – Allemagne et Autriche, 4 – France et Irlande, 5 – Finlande

Streaming video

Nous avons choisi quatre services de streaming vidéo : Amazon Prime Video, Netflix, Twitch Prime, YouTube Premium. Ce sont parmi les plateformes les plus populaires globalement et elles sont aussi :

    • disponibles dans un grand nombre de pays
    • à des prix différents entre pays

    • L’Amérique du Sud est le continent le moins cher pour obtenir Netflix, enfin si vous vivez au Brésil ou en Colombie. Parce que les habitants du Costa Rica ou de l’Uruguay paient le même montant que ceux des États-Unis
    • Les services Amazon (Amazon Prime Video et Twitch Prime) sont les plus chers aux États-Unis
    • Tous les autres services choisis (Netflix, YouTube Premium) sont les plus chers en Suisse et au Danemark
    • Amazon Prime Video est 660% plus cher aux États-Unis qu’en Inde
    • Netflix est 88% plus cher en Suisse qu’en Inde
    • En prenant les prix en pourcentage de PIB (PPA) par habitant :
      • Netflix est 50 fois plus cher au Zimbabwe (0,2876% du PIB par habitant) qu’au Qatar (0,0058% du PIB par habitant)
      • Amazon Prime est 33 fois plus cher en Micronésie (0,1630% du PIB par habitant) qu’au Lichtenstein (0,0049% du PIB par habitant)
      • Twitch Prime est 109 fois plus cher en Ouganda (0,2176% du PIB par habitant) qu’à Singapour (0,002% du PIB par habitant).

Nous avons choisi Netflix, Amazon Prime Video, Twitch Prime et YouTube Premium pour notre recherche parce qu’elles sont les plateformes principales. D’autres n’ont pas été sélectionnées parce qu’elles sont exclusives aux États-Unis (comme Hulu) ou offrent le même tarif quel que soit le pays (comme Crunchyroll).

Les vainqueurs apparents, en conversion dollar simple, sont les grands pays qui ont un PIB (PPP) par habitant inférieur à celui des pays de l’Union Européenne, des États-Unis, de Singapour, du Japon et autres états économiquement plus développés. Cela inclut l’Inde, le Brésil, l’Argentine, la Turquie, la Russie et les Philippines. Il y a quelques exceptions à cette règle, comme l’Australie et le Japon, qui figurent régulièrement parmi les pays les moins chers.

Les plus petites économies, moins riches, sont moins bien loties – particulièrement celles dont la devise est faible. Par exemple, des pays comme le Liban, la Zambie, le Venezuela et l’Uruguay paient généralement en dollars afin que les fournisseurs puissent éviter les fluctuations de change. Cela permet aux entreprises de se préserver des pertes de bénéfices, mais cela entraine aussi des coûts de conversion : le Zimbabwe paye 7,99$ pour l’abonnement Netflix basic, alors que le Japon, après conversion, paye 7,32$.

Les choses sont différentes lorsqu’on se penche sur les prix en pourcentage de PIB (PPP) par habitant, où les grands gagnants sont typiquement les pays ayant un haut standard de vie, comme le Qatar, Singapour, le Luxembourg, l’Irlande, et même les pays comme la Suisse ou le Danemark qui apparaissent souvent dans la liste des pays les plus chers.

Pour illustrer la différence, voici un exemple extrême :

Nous l’avons dit, le Zimbabwe paye 7,99$ par mois pour Netflix – comme les habitants du Qatar. Cependant, lorsqu’on compare ces prix en pourcentage de PIB (PPP) par habitant, on voit que Netflix est 50 fois plus cher au Zimbabwe (0,2876% du PIB par habitant) qu’au Qatar (0,0058% du PIB par habitant).

Streaming de musique

Pour obtenir un meilleur point de vue sur le streaming de musique, nous avons choisi Spotify et Apple Music – deux services largement disponibles à des prix qui diffèrent de pays en pays.

  • Le pays le moins cher en Europe dans lequel obtenir un abonnement Spotify Premium est la Hongrie. Il coute deux fois plus cher en France
  • Spotify et Apple Music sont tous les deux plus chers au Danemark (la Suisse bien en deuxième position)
  • Spotify et Apple Music sont les moins chers en Inde. Les utilisateurs d’Apple Music Inde paient moins cher que les utilisateurs indiens de Spotify
  • L’écart entre le prix mensuel d’Apple Music en Chine et à Hong Kong est d’environ 6$.
  • En convertissant les prix en pourcentage de PIB (PPA) par habitant :
    • Apple Music est 74 fois plus cher au Niger (0,2596% du PIB par habitant) qu’au Qatar (0,0035% du PIB par habitant)
    • Spotify est 17 fois plus cher au Nicaragua (0,1131% du PIB par habitant) qu’à Singapour (0,0067% du PIB par habitant)

Nous pouvons tout de suite remarquer plus d’efforts de la part du fournisseur pour rendre ces services plus accessibles. Il y a beaucoup plus de variation de prix entre le spays riches et moins riches. Il convient aussi de mentionner que vous pouvez obtenir Spotify et Apple Music encore moins cher si vous êtes étudiant. Afin de rendre les mesures plus égales, nous avons choisi le forfait mensuel individuel le moins cher.

Au final, le pays le moins cher pour obtenir un service de streaming musical est l’Inde. C’est vrai à la fois pour Spotify (1,58$) et Apple Music (1,31$). Les autres mentions honorables sont les Philippines, la Turquie et la Colombie qui sont les pays le moins chers où acheter ces services après conversion.

Les pays les plus chers pour ces services sont, de loin, le Danemark et la Suisse. Par exemple, Apple Music est 1045% plus cher au Danemark qu’en Inde, alors que Spotify y est 850% plus cher.

Certaines régions voient leurs prix fixés plus largement et les prix pour Spotify et Apple Music y sont donc moins susceptibles de varier. Singapour paie donc moins pour Spotify que la Grèce, et le Qatar paye moins pour Apple Music que la République dominicaine. Les fournisseurs de service conservent souvent les mêmes valeurs numériques pour le prix indépendamment du taux de change. Par exemple, 9,99$ canadiens deviennent moins chers avec 9,99€, bien que le nombre soit le même.

Si on compare les prix en pourcentage de PIB (PPP) par habitant, là encore, les vainqueurs et perdants sont très différents. Par exemple, bien qu’Apple Music coûte 2,99$ au Niger et 4,93$ au Qatar, le service est en fait 74 fois plus cher au Niger (0,2596% du PIB par habitant) qu’au Qatar (0,0035% du PIB par habitant).

Jeux Vidéo

Nous avons ici étudié les prix sur la plateforme la plus populaire pour les jeux vidéo – Steam – ainsi que sur les marketplace des principales consoles : Nintendo Game Store, Playstation Store, et Xbox Game Store.

Pour réduire les différences entre les prix des différents jeux, nous avons pris 3 gros jeux dans chaque store et calculé un prix moyen. Voici les jeux choisis :

  • Steam – Player Unknown`s Battlegrounds (PUBG), Grand Theft Auto V (GTA V), Doom Eternal
  • Nintendo – Animal Crossing: New Horizons, The Legend of Zelda: Breath of the Wild, Super Mario Odyssey
  • PlayStation – God of War, Marvel’s Spider-Man: Game of the Year Edition, Bloodborne
  • Xbox – Red Dead Redemption 2, Forza Horizon 4, Sekiro: Shadows Die Twice

 

  • Le Brésil est le pays le moins cher pour acheter des jeux Nintendo et PlayStation, et parmi les moins chers pour les jeux sur Steam ou Xbox
  • La différence de prix entre les pays les moins chers et les plus chers est significative. Par exemple, notre lot de jeux Nintendo coûte 36,01$ de moins au Brésil (49,12$) qu’en Suisse (85,13$)
  • Les jeux coûtent le plus cher dans tous les pays habituels — Suisse, Danemark, et autres pays de l’Union Européenne. La plus grosse surprise dans la catégorie jeux vidéo vient sans doute d’Israël : généralement un pays peu cher pour le streaming video ou musical, mais le plus cher pour PlayStation et parmi les plus chers pour Nintendo, Steam et Xbox
  • Les jeux aux États-Unis sont un moins chers que la moyenne, par exemple les deux Nintendo sont 40% plus chers en Suisse qu’aux États-Unis
  • Les jeux PC sont généralement moins chers que les jeux pour console
  • Xbox est la console la plus économique. Ce qui est dû au fait qu’elle propose plus de braquets de prix différents que Sony ou Nintendo (et donc un prix moyen plus bas), et à sa fonction “Play Anywhere”, qui permet à l’utilisateur de profiter sur PC également d’un titre acheté sur Xbox.
  • En prenant les prix en pourcentage de PIB (PPA) par habitant :
    • Les jeux Nintendo sont 7 fois plus chers en Colombie qu’au Luxembourg
    • Les jeux PlayStation sont 10 fois plus chers en Inde qu’au Luxembourg
    • Les jeux Steam sont 22 fois plus chers au Cambodge qu’au Qatar
    • Les jeux Xbox sont 11 fois plus chers en Inde qu’à Singapour

Lorsqu’on examine les prix des eux video il faut être très prudent et ne pas faire de supposition à l’emporte pièce. Les prix sont fixés par les éditeurs des jeux, ce qui rend difficile le calcul d’une moyenne. Par exemple, sur Steam, Doom Eternal et GTA V sont les plus chers au Japon, mais PUBG est plus cher ailleurs.

Il y a aussi des différences dans la durée de vie d’un jeu, par exemple, les ont tendance à décroître de manière inégale selon les continents et les pays. Si on ne considère qu’une conversion simple vers le dollar, els pays de l’ex-Union Soviétique ont les prix les plus bas. Dans ces pays, même les nouvelles sorties peuvent coûter moitié moins qu’aux États-Unis. Mais cela veut aussi dire qu’alors que le temps passe, les prix décroissent moins qu’aux États-Unis ou dans d’autres pays plus chers.

Cela dit, choisir trois gros titres et calculer leur prix moyen nous permet de tirer certaines conclusions. Tout d’abord, l’Argentine et le Brésil sont les moins chers pour les jeux vidéo – ce spays sont parmi les moins chers sur les 4 plateformes. Autre mentions honorables : la Russie, la Chine, l’Uruguay, le Chili et la Turquie et quelques autres.

Ensuite, parmi les pays les plus cher son trouve des noms attendus – en particulier la Suisse et les pays européens. Mais on trouve aussi des pays normalement peu chers parmi les plus chers, comme Israël ou le Japon.

Des pays comme le Tadjikistan, le Kirghizistan (ou, plus à propose, le Brésil, l’Argentine etc.) peuvent sembler peu cher pour acheter des jeux vidéo, mais si l’on prend leur coût en pourcentage de PIB par habitant, on peut douter que ces jeux soient vraiment bon marché pour els habitants de ces pays. Ce qui explique peut-être pourquoi la Russie, un pays qui a une population deux fois moindre que celle des États-Unis, a enregistré quasiment le même nombre de visites vers des sites de téléchargement illégal en 2018.

Enfin, jouer sur PC (Steam) semble généralement meilleur marché et disponible à un plus grand public que les consoles de jeux. En comparaison, les prix des jeux Nintendo et Sony sont outrageusement élevés. Même dans les pays “pas chers” comme le Brésil et le Chili, leurs prix ne semblent pas être suffisamment bas pour que les gens qui y vivent puissent les considérer bon marché.

C’est la Xbox qui se démarque ici, avec des jeux moins chers, et l’offre Xbox Play Anywhere, qui vous permet de jouer à votre jeu sur console comme sur PC.

Pourquoi le prix des services numériques varie entre pays ?

Offrir différents prix pour un même service est ce qu’on appelle la discrimination par le prix. Les fournisseurs emploient cette tactique pour maximiser leurs profits – l’idée est de facturer le client aussi cher que possible selon ce qu’il est susceptible de payer.

En matière de services numériques, les sociétés facturent habituellement des prix différents selon les pays ou les régions du globe. La décision de facturer plus dans un pays ou dans l’autre résulte d’études de marché et peut dépendre de multiples facteurs, parmi lesquels le salaire moyen, la démographie, les différentes propension à dépenser plus ou moins en loisirs, ou la popularité d’un produit donné.

Cependant, d’autres facteurs peuvent également influencer ce choix. Par exemple, Amazon Prime aux États-Unis (12,99$) est un produit très différent d’Amazon Prime en Inde (1,71$), la différence de prix y trouve donc une raison légitime. Parfois ce sont des réalités juridiques qui influent sur les tarifs des services numériques: le géo-blocage par exemple – une méthode qui permet d’instaurer une discrimination par le prix – est illégal en Union Européenne (bien que les services confrontés à des problèmes de droit d’auteur, comme Netflix, soient toujours exemptés de cette interdiction). Les différences fiscales sont aussi souvent un facteur important dans les différences de prix entre pays.

Mais quelle que soit les raisons derrière ces discriminations par le prix, les données réelles que nous avons récoltées pour cette recherche montrent clairement que cette pratique est trop rarement en mesure de compenser les différences de standard de vie et de pouvoir d’achat.

Appendice

Vous pouvez voir et exporter toutes les données ici.

Avertissement :

Nous enquêtons méticuleusement pour nos recherches et nous efforçons d’offrir une représentation précise à nos lecteurs. Mais après tout, nous sommes humains, et si vous pensez que nous avons fait une erreur factuelle (il ne s’agit pas de désaccord avec nos opinions ici), contactez-nous de sorte que nous puissions enquêter et soit corriger soit confirmer les faits. Vous pouvez nous contacter en utilisant le formulaire de contact sur cette page.

Il n’y a pas encore de commentaires Pas de commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share
Share
Thanks for your opinion!
Your comment will be checked for spam and approved as soon as possible.