Mis à jour : 11.04.2019

L’arrivée de Surfshark sur le marché risque de faire tourner bien des têtes. Sécurité impressionnante, anonymat, vitesse — tout ce dont ce VPN a besoin, c’est d’un peu de temps !

Dans l’univers du VPN, Il est rare qu’un nouveau venu mérite une revue d’emblée, mais nous avons de bonnes raisons de garder un oeil sur Surfshark VPN. C’est un programme très sûr qui utilise un chiffrage AES-256-GCM et SHA-512 afin de protéger vos données et qui offre son propre réseau DNS, et une protection intégrée contre les fuites DNS, WebRTC et IPv6.

Surfshark est enregistré aux Îles Vierges Britanniques (BVI), ce qui est plutôt approprié pour un requin. Il n’existe pas de lois sur la rétention des données sur ce territoire, et il ne fait pas partie des alliances “5 Eyes” ou “14 Eyes”. Cela, plus le fait que Surfshark VPN ne limite pas le nombre de connexions simultanées, nous autorise à faire confiance à leur politique de no-logs.

À l’heure actuelle le service offre des vitesses de connexion surprenantes, une liste de serveurs qui s’étend constamment (passée de 100 serveurs dans 14 pays à plus de 800 dans plus de 50 pays en quelques mois), il contourne facilement les géoblocages de Netflix et autres plateformes de streaming, et semble fonctionner en Chine.

De bonnes bases sur lesquelles bâtir un VPN donc, et ils semblent avoir bâti beaucoup en peu de temps ! Il y a juste quelques mois, Surfshark n’offrait qu’un client Android. Sacré tempo — et service !

Sécurité et confidentialité

La liste des outils de sécurité présents dans l’arsenal de Surfshark ne cesse de grandir :

  • Chiffrage de niveau militaire AES-256-GCM
  • Une paire de protocoles OpenVPN et IKEv2
  • Kill switch
  • CleanWeb – un bloqueur de pubs, trackers, malwares et phishing
  • Whitelister – certains VPN nomment cette fonctionnalité “split tunneling”. Elle permet de laisser l’utilisateur choisir quelles applications passent par le tunnel VPN
  • Camouflage and NoBorders modes – ce qui transfère votre protocole de tunneling vers OpenVPN avec le patch XOR. Cela brouille votre traffic et rend plus difficile sa détection par Deep Packet Inspection (DPI)
  • MultiHop – pour ceux qui s’adonnerait à des activités particulièrement sensibles, le multi hop est une fonctionnalité particulièrement utile. Elle relie deux serveurs VPN ce qui créée une plus grande étanchéité entre l’utilisateur et ses activités en ligne.

Nous l’avons mentionné, Surfshark propose deux protocoles de sécurité : OpenVPN et IKEv2. Avoir le plus de choix possible est toujours une bonne chose, mais ce sont là de bons protocoles, fiables, qui conviendront tout à fait à la plupart des situations. Le seul doute que nous ayons, est qu’un choix si limité pourrait poser problème aux utilisateurs basés en Chine — aucun de ces deux protocoles n’est reconnu pour sa grande efficacité face au Grand Firewall chinois.

Pour conclure ce chapitre sur la sécurité de Surfshark VPN, il y a beaucoup de très bonnes choses à dire sur les références de confidentialité et anonymat de Surfshark. La compagnie a récemment ajouté un Kill switch, ce qui est une grande avancée, mais ce n’est pas tout.

Toutes ces fonctionnalités combinées rapprochent Surfshark VPN des autres VPN axés sur la sécurité tels que NordVPN, Perfect Privacy ou ProtonVPN.

Est-ce que Surfshark conserve vos données ?

Réponse courte : non.

Surfshark est basé dans les Îles Vierges Britanniques, qui n’ont, nous l’avons dit, pas de lois sur la rétention des données ni d’accords de renseignement douteux. Puisque la société est soumise aux lois des BVI, elle peut s’offrir le luxe d’une politique de no-logs sérieuse. Dans les faits, et si l’on en croit leur FAQ, Surfshark ne log rien du tout si ce n’est votre adresse mail et vos informations bancaires. C’est très rare et plutôt impressionnant.

Est-ce que Surfshark fuit ?

Nos tests préliminaires indiquent que Surfshark n’a pas de soucis de fuites (que ce soit DNS, WebRTC ou IPv6).

Le programme propose une protection intégrée contre les fuites DNS, WebRTC et IPv6, tout comme un réseau DNS privé zero-knowledge.

Pour résumer, contrairement à beaucoup de programmes sur le marché, Surfshark VPN conserve vos informations personnellement identifiables confidentielles.

Extensions navigateurs et audit de sécurité indépendant

Nous avons récemment écrit sur le rapport de l’audit indépendant de ses extensions de navigateurs Chrome et Firefox posté par Surfshark. Soumettre votre application VPN à un audit indépendant est un geste respectable, quels qu’en soient les résultats.

L’audit indépendant a été conduit par une société de cyber sécurité allemande respectée, Cure53, qui avait déjà réalisé le tout premier audit VPN indépendant en 2017 (bravo à TunnelBear). Vous pouvez lire leur rapport complet ici.

Cure53 n’a découvert que deux vulnérabilités, une seule d’entre elles ayant le potentiel de causer un problème aux utilisateurs. Un résultat tout à fait admirable qui donne beaucoup de crédit à ce jeune fournisseur VPN.

Vitesse et performance

Nous avons testé Surfshark sur le terrain, avec une vitesse de base de 300 Mbps en download et upload depuis l’Europe. Voici nos résultats :

Royaume-Uni, Londres

  • Download: 73 Mbps (24% de la vitesse de base)
  • Upload: 34 Mbps (11% de la vitesse de base)

Surfshark test de vitesse UK

US, New York

  • Download: 95 Mbps (31% de la vitesse de base)
  • Upload: 4 Mbps (1% de la vitesse de base)

Surfshark test de vitesse UK

Japon, Tokyo

  • Download: 47 Mbps (15% de la vitesse de base)
  • Upload: 8 Mbps (3% de la vitesse de base)

Surfshark VPN test de vitesse Japon, Tokyo

Les vitesses, même depuis des emplacements éloignés que nous avons testé sont bonnes — la plupart du temps, elles devraient être suffisante pour streamer des vidéos en 4K. On peut raisonnablement les trouver bonnes, même si en matière de pourcentage, la perte en upload peut sembler énorme. Néanmoins, avec un niveau de ping supérieur à 200 ms vos appels vidéo souffriront à coup sûr de latence.

Ce VPN a très certainement bénéficier d’un gros investissement financier. De bons serveurs coûtent cher, tout comme une équipe de professionnels pour s’en occuper. Il fait peu de doute que Surfshark VPN va continuer son ascension météoritique !

Nombre de serveurs

En général les fournisseurs VPN qui offrent les meilleures vitesses de connexion possèdent de nombreux serveurs. Dans le cas présent pourtant, ce n’est pas le cas : Surfshark VPN était déjà plutôt rapide avant même de voir sa liste de serveurs s’agrandir.

Leur réseau s’est maintenant étendu de manière exponentielle et inclus plus de 800 serveurs et plus de 50 pays. Notons que le type de chiffrage utilisé par Surfshark VPN est plus rapide que le plus courant AES-256-CBC avec authentification séparée.

Facilité d’usage et support multiplateforme

Les équipes de Surfshark ont de toute évidence fait quelques heures supplémentaires. En seulement quelques mois, ils ont réussi à lancer leurs applications sur :

  • Windows
  • macOS
  • iOS
  • Linux (pas encore de kill switch)
  • Fire TV Stick
  • Extensions navigateur sous Chrome et Firefox

Ce VPN vous propose également les instructions nécessaires à sa configuration sur routeur, ce qui pourrait être utile afin de protéger tout votre réseau domestique.

Les extensions pour Chrome et Firefox sont pour l’essentiel des proxys — elles sécuriseront le trafic de votre navigateur et rien d’autre. En d’autres termes, si vous voulez utiliser un client torrents, vous devrez vous tourner vers l’un des clients complets de Surfshark.

Vous trouverez tous les téléchargements disponibles pour Surfshark VPN sur la page Apps de leur site web. Vous pourrez y choisir la version qui vous convient.

Le processus d’installation est clair et simple quelle que soit votre version de l’application.

Surfshark connexion

En matière de facilité d’utilisation, l’application Surfshark est simple comme bonjour. L’interface est claire et intuitive, et la plupart des réglages sont accessibles d’un clic.

Débloquer Netflix et autres plateformes de streaming

Si l’on en croit le site web de Surfshark, ce VPN est idéal pour streamer du contenu géobloqué. Et c’est le cas en effet. Quand on y pense, ce n’est pas surprenant. Jusqu’à récemment, Surfshark était simplement trop petit pour attirer l’attention des géants du streaming.

Nous avons testé Surfshark pour Netflix depuis l’Europe, et avons réussi à débloquer Netflix dans chaque région que nous avons testé : États-Unis, Royaume-Uni, Canada, Japon.

Il est impossible de savoir si Surfshark VPN restera une bonne option pour débloquer Netflix à l’avenir — mais nous resterons attentifs et mettront notre test à jour si besoin. Nous recommandons aussi Surfshark pour Kodi.

P2P et téléchargement

Surfshark n’est pas un mauvais choix pour télécharger — les vitesses sont bonnes, les références de sécurité presque sans fautes. Surfshark n’hésite pas à encourager ses utilisateurs à télécharger et ne réprime pas le trafic P2P.

Point important : si vous êtes sur Android, vous n’y trouverez pas de Kill switch. Mais il existe une solution : Always-on VPN. Une application native Android 7+, qui sert essentiellement de kill switch externe. Nous suggérons de contacter le service client de Surfshark VPN afin de savoir comment le configurer correctement.

Censure en Chine et ailleurs

Nous nous sommes, par le passé, montrés sceptiques quant aux capacités de Surfshark en Chine. En particulier à cause du choix de protocoles offert, qui n’inclus qu’OpenVPN et IKEv2. Une des stratégies employées par le Grand Firewall chinois pour détecter le traffic VPN sur son réseau est l’utilisation du Deep Packet inspection (DPI). OpenVPN est connu pour être particulièrement vulnérable au DPI et Surfshark n’a rien d’autre à offrir.

Mais la situation a totalement changé depuis l’introduction des modes Camouflage et NoBorders. Surfshark est maintenant capable de déguiser votre traffic VPN — ces fonctionnalités changent le protocole de tunneling par défaut vers OpenVPN patché XOR, brouillant votre trafic et désorientant les censeurs.

De plus, les fonctionnalités de sécurité supplémentaires ajoutées par Surfshark conviennent parfaitement pour les utilisateurs à risque : journalistes, activistes politiques, sonneurs d’alerte ou hackers…

Service client

Surfshark commence fort avec l’introduction de son chat live 24h/24 et 7j/7. Un bel effort quand on sait qu’il est beaucoup plus simple de se contenter d’un support par mail. Ça ne serait pas suffisant sur le long terme, et Surfshark a décidé de contourner l’obstacle dès le départ.

Le reste de la section service client se contente des bases pour le moment :

  • Instructions d’installation
  • Articles de la FAQ
  • Informations techniques utiles

Il est vrai que l’absence de plus d’options d’aide en ligne ne joue pas en faveur de Surfshark, mais la présence d’un chat live apaise la plupart de nos craintes.

Prix

Surfshark VPN propose trois plans différents, offrant tous les mêmes fonctionnalités :

  • Abonnement 1 mois : $11
  • Abonnement 1 an : $5.99/mois
  • Abonnement 2 ans : $1.99/mois

Un prix correct, ni trop haut ni trop bas. Surfshark VPN a certainement prouvé sa valeur, et l’idée de souscrire à un abonnement longue durée ne devrait plus inquiéter. Si vous pouvez vous offrir ce soft pour seulement 5 dollars, nous aurions tendance à dire : n’hésitez pas !

Il existe également tout plein d’options pour régler ces cinq dollars. Ce qui inclut des options anonymes avec les crypto monnaies. PayPal et AliPay sont présents également. Certains fournisseurs de service VPN continuent encore d’ignorer le grand avantage en termes d’anonymat offert par les crypto monnaies, ce qui est bien dommage.

Surfshark VPN ne semble pas offrir d’essai gratuit, mais tous els abonnements bénéficient d’une garantie 30 jours satisfait ou remboursé.

Pour conclure

Après l’avoir testé en détail, nous pouvons dire que nous apprécions beaucoup le chemin que Surfshark VPN est en train de prendre.

Ils arrivent très bien à couvrir les besoins de bases d’un bon VPN — sécurité, juridiction, vitesse, service client etc. — et ont innové dans certains domaines. Il est rare de trouver un VPN de qualité qui ne limite pas le nombre de connexions simultanées autorisées et offre une véritable politique de no-logs. Ajoutez à cela un processus d’enregistrement anonyme, et une option d paiement en crypto monnaies, et vous comprendrez pourquoi Surfshark a déjà quelques coups d’avance sur la compétition.

À ce rythme, ce n’est qu’une question de temps avant de voir Surfshark ajouter fonctionnalités et contenus qui en feront une valeur incontournable du marché.