Les meilleurs services VPN gratuits en 2021

Dernière mise à jour: mai 28, 2021
Les meilleurs VPN gratuits

Avertissement: les liens affiliés nous aident à produire un contenu de qualité. Apprenez-en plus.

Même s’ils sont très nombreux, la plupart des VPN gratuits sont soit pas sûrs, soit trop lents, soit les deux. Mais y a-t-il des services VPN qui peuvent vous protéger et au moins offrir des vitesses décentes ? Il se trouve que oui.

Si vous ne voulez pas dépenser d’argent pour un VPN, c’est possible. Il existe quelques bons VPN gratuits à essayer en 2021.

Nous avons testé des douzaines de services gratuits et nous avons dressé cette liste de huit VPN gratuits. Ils fournissent tous un chiffrement de niveau militaire, des protocoles de tunneling sécurisés,  et des performances correctes. Certains autorisent même le téléchargement de torrents ou le streaming, mais ils sont rares à ne pas imposer de limite de bande passante. Naturellement ceux-là occupent les premières places.

Pour ceux qui ne veulent pas lire tout l’article, on peut déjà dire que le meilleur VPN gratuit est Atlas VPN. Il n’impose pas de limite de données, autorise le torrenting, et offre une bonne sécurité. Il n’est pas très rapide, et n’autorise qu’un appareil connecté, mais les qualités mentionnées ci-dessus compensent facilement ces défauts.

1. Atlas VPN – Le meilleur VPN gratuit pour le P2P

Enregistrement de la société
Enregistrement de la société:
United States
Protocoles
Protocoles:
IKEv2
Assistance
Assistance:
Email, tickets, FAQ
  • Permet le téléchargement
  • Bande passante illimitée
  • Protection automatique sur WiFi public
  • Application VPN facile à utiliser
  • Chiffrement de niveau militaire
  • Nombre de serveurs limité
  • Limite de vitesse
  • Ne débloque pas Netflix

Atlas VPN est un VPN gratuit qui offre ce qui manque aux autres : bande passante illimitée et capacités P2P. Il est passé en première position depuis qu’il a ajouté une applicaiton pour ordinateur. Laissant ProtonVPN derrière lui.

Cet outil gratuit et léger protègera vos connexions avec un chiffrement AES-256 et le protocole de tunneling IKEv2. Atlas VPN vous protège sur WiFi public, là où vous êtes les plus susceptibles d’utiliser votre portable ou votre tablette.

Même si la sécurité n’est pas votre première motivation, vous pourrez tout de même utiliser Atlas VPN. Le plus important, c’est qu’Atlas VPN autorise le téléchargement de torrrents et est suffisamment sûr pour protéger votre trafic P2P. Atlas VPN offre trois emplacement pour les utilisateurs de la version gratuite : les Etats-Unis, le Japon, et l’Australie.

Alors que la version gratuite d’Atlas VPN ne débloquera pas Netflix, on peut en dire de même de la plupart des autres services. Et ceux qui y parviennent imposent une limite de bande passante stricte, ce qui les rend peu utiles. La connexion sera plus lente, mais là encore, c’est le case de tous les VPN gratuits.

Pour un prix de $1.39/mois, vous pouvez lever la limite de vitesse et accéder à plus de 700 serveurs dans 28 pays. Enfin, les utilisateurs premium sont éligibles au service client par email 24/7 et un nombre illimité d’appareils connectés.

Pour une analyse plus approfondie de Atlas VPN, lisez notre Atlas VPN test.

2. ProtonVPN – Le VPN gratuit le plus sûr

Enregistrement de la société
Enregistrement de la société:
Suisse
Protocoles
Protocoles:
OpenVPN, IKEv2/IPsec
Assistance
Assistance:
Email, base de connaissanc
  • Excellente sécurité
  • Applications conviviales
  • Bande passante illimitée
  • Ne débloque pas Netflix
  • Un seul appareil autorisé
  • Lent
  • Téléchargement de torrents interdit

La version gratuite de ProtonVPN a des fondamentaux de sécurité solides : chiffrement de niveau militaire, protocoles de tunneling OpenVPN et IKEv2, et un kill switch fiable. Les fonctionnalités plus avancées telles que le multi-hop Secure Core et Tor over VPN restent la chasse gardée des abonnés payants. Mais même sans ça, ProtonVPN n’a pas d’égal gratuit en matière de sécurité.

À la différence de la plupart des autres VPN de cette liste, ce service n’a pas de limite de bande passante. Malheureusement, il ne vous laissera pas télécharger, ce qui le classe en seconde position. Cela dit, les utilisateurs en Europe préfèreront ProtonVPN à Atlas VPN parce qu’il offre un serveur aux Pays-Bas, ainsiqu’aux Etats-Unis et au Japon.

Globalement, c’est un bon choix pour tout utilisateur de VPN qui ne téléchargent ou ne streament pas mais dont le trafic suffit à excéder les limites mensuelles. Vous pouvez télécharger la version gratuite sur Windows, Mac, Linux, iOS, et Android. Malheureusement, vous pouvez utiliser ProtonVPN sur un appareil à la fois seulement.

Pour $3.29/mois, vous obtenez la liste complète de plus de 1200 serveurs dans 55 pays.

Pour une analyse plus approfondie de ProtonVPN, lisez notre ProtonVPN test.

3. Windscribe VPN – 10 GB/mois et d'excellentes fonctionnalités

Enregistrement de la société
Enregistrement de la société:
Canada
Protocoles
Protocoles:
WireGuard, OpenVPN, IKEv2
Assistance
Assistance:
Email, knowledgebase
  • Excellente sécurité
  • Autorise le P2P
  • Connexions illimitées
  • Pourrait débloquer Netflix
  • Plus de 10 pays
  • Basé dans un pays membre de l'alliance 5 Eyes
  • Vitesses moyennes
  • Bande passante limitée à 10GB par mois

Bien que Windscribe soit basé au Canada, un pays membre de l’alliance 5 Eyes, il est livré avec une politique de no-logs stricte. C’est aussi le seul VPN gratuit qui pourrait débloquer Netflix. De plus, la version gratuite a la suite complète des fonctionnalités de sécurité et de confidentialité de Windscribe.

Cela inclut un kill switch, un bloqueur de pubs, Secure Hotspot (qui fait de votre téléphone un relais wifi), le multi-hop, STunnel (mode furtif), une protection contre les fuites DNS/IPv6/WebRTC, et la modification de fuseau horaire. C’est presque du jamais vu pour un VPN gratuit.

De plus, l’application Windscribe est extrêmement bien conçue et facile à utiliser. Vous pouvez télécharger des clients dédiés pour les systèmes principaux, ainsi que sur Amazon Fire TV et Kodi. Et le plus fort, c’est que Windscribe n’impose pas de limite au nombre d’appareils connectés simultanément.

La version gratuite de Windscribe autorise le torrenting et a même un proxy SOCKS5. Le plus gros problème, par contre, c’est la limite de 10 GB/mois. Même si vous pouvez  ajouter 5 GB en tweetant au sujet de votre VPN, vous voudrez sans doute en avoir plus.

Pour $1.00/mois, vous pourrez lever la limite de bande passante, en plus d’accéder à plus de 480 serveurs dans 60 pays. Mais surtout, vous pourrez streamer Netflix US, Grande Bretagne, Canada, et Japon.

Pour une analyse plus approfondie de Windscribe VPN, lisez notre Windscribe VPN test.

4. Hide Me VPN – bonnes vitesses mais seulement 10GB de données mensuelles

Enregistrement de la société
Enregistrement de la société:
Malaysia
Protocoles
Protocoles:
WireGuard, IKEv2, OpenVPN, SoftEther
Assistance
Assistance:
Live chat
  • Solides fonctionnalités de sécurité
  • Politique de non-conservation des données
  • Bonnes vitesses
  • Téléchargement de torrents autorisé
  • Accès à seulement 3 serveurs VPN
  • Ne peut pas débloquer Netflix
  • Licence VPN pour un appareil seulement
  • Bande passante limitée à 10GB/mois

Basé en Malaisie, un pays qui n’a pas de lois sur la conservation des données, Hide.me VPN a une véritable politique no-logs. Ce VPN utilise un chiffrement de niveau militaire et les protocoles haut de gamme WireGuard, OpenVPN, et IKEv2.

Hide.me VPN est facile à utiliser. Il y a des clients pour Windows, macOS, iOS, Android, Amazon Fire TV & Fire Stick. Vous pouvez aussi l’installer sur Linux et routeurs. Cependant, la version gratuite autorise seulement un appareil connecté.

Ses vitesses rapides, son proxy SOCKS5, et le split tunneling font que Hide.me VPN est un bon choix pour le P2P. Malheureusement, la limite de 10 GB/mois ne vous permettra pas de télécharger autant que vous le voulez. Comme on pourrait s’y attendre, le service ne débloque pas Netflix.

Si vous passez à un plan premium pour $3.00/mois, vous obtiendrez 1900 serveurs dans 75 pays, une IP statique, et la redirection de port. Malheureusement, les utilisateurs premium n’obtiennent aucun privilège auprès du service client.

Pour une analyse plus approfondie de Hide Me VPN, lisez notre Hide Me VPN test.

5. ZoogVPN – 10GB par mois et de bonnes vitesses

Enregistrement de la société
Enregistrement de la société:
Greece
Protocoles
Protocoles:
OpenVPN, IKEv2
Assistance
Assistance:
24/7 live chat
  • No-logs
  • Kill switch
  • Obfuscation (VPN furtif)
  • Autorise le P2P
  • Chiffrement 128-bits
  • Pas de Netflix
  • Un seul appareil
  • Trois pays
  • 10GB de données mensuelles

Basé en Grèce, ZoogVPN ne fait pas partie des fournisseurs les plus connus. Mais sa version gratuite mérite vraiment d’être essayée.

Vous obtiendrez 10 GB/mois et de bonnes vitesses. Malheureusement, ça a un prix : la version gratuite utilise un chiffrement 128-bit. Heureusement, ZoogVPN a un kill switch, les protocoles OpenVPN et IKEv2, no-logs, et obfuscation (ZoogVPN Shadowing).

Les systèmes compatibles incluent Windows, macOS, Android, iOS, Fire TV & Fire Stick, et Android TV. Mais la version gratuite autorise seulement un appareil à la fois.

ZoogVPN offre des serveurs aux Pays-Bas, aux Etats-Unis, et en Angleterre. Le torrenting n’est possible que sur ces derniers, et débloquer Netflix est carrément impossible.

Pour $1.87/mois vous obtiendrez  26 pays, un chiffrement de niveau militaire, Netflix et d’autres plateformes de streaming, et un nombre d’appareils illimité. Mais préparez-vous à de svitesses plus lentes à cause du passage à un chiffrement AES 256-bit.

6. Hotspot Shield – un pays, un appareil

Enregistrement de la société
Enregistrement de la société:
États-Unis
Protocoles
Protocoles:
Catapult Hydra
Assistance
Assistance:
Chat en direct 24/7
  • Chiffrement de niveau militaire
  • Kill switch
  • Autorise le torrenting
  • Un appareil & un emplacement
  • Limite de données 500 MB/jour
  • Pas de Netflix
  • Journalisation importante
  • Limite de vitesse de 2 Mbps

Hotspot Shield est un VPN bien connu qui a une version gratuite populaire. Cependant, certains défauts majeurs l’empêchent d’accéder au Top 5, même si sa limite de 500 MB/jour est bien plus généreuse que celle de TunnelBear.

Ce service est basé aux Etats-Unis, un pays Five Eyes. Mais surtout, la version gratuite de Hotspot Shield enregistre et partage vos données personnelles avec des tiers. Et si ça ne suffisait pas, les utilisateurs mobiles verront aussi des pubs.

Hotspot Shield a des applis pour les systèmes principaux mais autorise seulement un appareil par licence. Contrairement à la plupart des VPN gratuits, il est aussi limité à une vitesse de 2 Mbps. Et comme vous ne pouvez accéder qu’à un seul emplacement aux Etats-Unis, les vitesses de connexions seront plus basses pour les utilisateurs qui se trouvent sur d’autres continents.

Cette version gratuite ne vous donnera pas accès à Netflix, mais au moins elle autorise le téléchargement de torrents. Mais vous aurez du mal à trouver quelque chose à télécharger pour moins de 500MB.

Pour $7.99/mois vous obtenez 5 appareils connectés et la liste complète de plus de 1800 serveurs dans 85 pays. Hotspot Shield premium débloque aussi Netflix et d’autres plateformes de streaming et offre un tchat en direct 24h/24 et 7j/7.

Pour une analyse plus approfondie de Hotspot Shield, lisez notre Hotspot Shield test.

7. Speedify – 2GB/mois sans abonnement

Enregistrement de la société
Enregistrement de la société:
United States
Protocoles
Protocoles:
OpenVPN
Assistance
Assistance:
Email
  • Bonnes vitesses
  • Autorise le torrenting
  • Serveurs dans plus de 30 pays
  • Pas d'inscription
  • Ne débloque pas Netflix
  • Chiffrement faible
  • 2 GB/mois seulement
  • La version payante n'ajoute pas grand-chose

Trouver Speedify sur une liste des “Meilleurs VPN” est pour le moins surprenant. Mais pour ce qui est des versions gratuites, nous pouvons recommander ce service sans y penser à deux fois.

Speedify se différencie du lot en ne demandant aucune inscription. Mais cela veut dire que votre IP est stockée ainsi que votre utilisation de la bande passante, qui est limitée à 2GB/mois.

Point de vue sécurité, vous obtenez un chiffrement AES 128-bit ou ChaCha20 et un kill switch. Le seul protocole de tunneling disponible est OpenVPN, même si vous pouvez déguiser votre trafic en HTTPS.

Speedify est disponible sur Windows, Mac, Linux, Android, et iOS. Vous en profitez sur un appareil et dans plus de 30 pays. Vous pouvez même sélectionner une ville : il y en a une douzaine aux Etats-Unis.

Cette version gratuite autorise le téléchargement de torrents : il y a une option pour vous connecter à un serveur P2P sélectionné automatiquement. Grâce au chiffrement 128-bits moins sécurisé, les vitesses de téléchargement sont plutôt bonnes, il est donc facile d’atteindre sa limite de bande passante sans s’en rendre compte.

Pour $2.99/mois Speedify vous donne sa liste complète de serveurs, cinq appareils, un chiffrement de niveau militaire et une bande passante illimitée.

Pour une analyse plus approfondie de Speedify, lisez notre Speedify test.

8. TunnelBear – la plus grande liste de serveur et la plus petite limite de bande passante

Enregistrement de la société
Enregistrement de la société:
Canada
Protocoles
Protocoles:
OpenVPN, IKEv2
Assistance
Assistance:
Email
  • Kill switch
  • Liste de serveurs relativement grande (plus de 20 pays)
  • Chiffrement de niveau militaire
  • Limite mensuelle de bande passante très basse (500MB)
  • Conserve trop de données
  • Ne débloque pas Netflix
  • N'autorise pas le téléchargement de torrents

TunnelBear VPN se retrouve d’habitude en haut de la plupart des listes de VPN gratuits, mais sa limite mensuelle de bande passante de seulement 500 Mo, n’est qu’un teaser pour vous inciter à acheter la version payante aussi vite que possible. De plus ce VPN enregistre plus d’informations que nécessaire. Pas idéal quand on sait qu’il est basé au Canada, un pays Five Eyes.

Cela dit, la version gratuite de TunnelBear VPN offre presque tout ce que vous pourrez trouver dans sa version premium. Ce qui veut dire que vous bénéficierez d’un chiffrement fort, des protocoles de tunneling OpenVPN et IKEv2, de l’obfuscation (GhostBear), et d’un kill switch.

Les applications TunnelBear sont aussi très conviviales, avec quelques choix de design osés. , Il y a des applications pour Windows, macOS, iOS, Android et des extensions pour les navigateurs Chrome, Firefox, et Opera.

Comme si sa limite de bande passante sévère ne suffisait pas, la version gratuite de TunnelBear n’autorise pas le torrenting et ne débloque pas Netflix. C’est pour ça que nous ne le recommandons qu’à ceux qui voudront la liste complète de 25+ pays.

Pour $3.33/mois vous obtiendrez une bande passante illimitée, 5 appareils en simultané, et un accès prioritaire à l’assistance (pas de tchat en direct). Est-ce que ça vaut le coup, étant donné que ni le streaming ni le torrenting ne sont possibles ?A vous de voir.

Pour une analyse plus approfondie de TunnelBear, lisez notre TunnelBear test.

 

TOP 3 des VPN gratuits en 2021 – Les meilleurs VPN complètement gratuits : test, avis & démo
2020-09-23

Quand faut-il utiliser un VPN gratuit ?

Un VPN gratuit peut être une bonne ou même la meilleure option dans beaucoup de cas. La réponse dépend principalement de vos besoins. S’ils sont nombreux, il y a des chances pour que vous ayez besoin de plus qu’un VPN gratuit.

Choisir un VPN gratuit est une bonne idée si vous voulez :

  • Sécurité. Les meilleurs VPN gratuits proposent un chiffrement de niveau militaire et les derniers protocoles de tunneling qui vous garantiront que vous êtes à l’abri des pirates, FAI et gouvernements.
  • Confidentialité. Un VPN gratuit est suffisant pour cacher votre adresse IP et votre emplacement. Est-il suffisamment fiable pour ne pas enregistrer vos données ni les revendre à des tiers ? Seul le temps le dira.
  • Eviter les géoblocages. Cela ne fonctionne que si les contenus auxquels vous voulez accéder sont aux Etats-Unis, aux Pays-Bas ou au Royaume-Uni parce que ce sont les emplacements que la plupart des VPN gratuits vous proposent. L’exception est TunnelBear, avec lequel vous obtenez plus de 34 pays.

Est-ce qu’un VPN gratuit peut être une bonne option pour le streaming et le téléchargement de torrents ? Probablement pas. ProtonVPN permet le télécahrgement de torrents mais ses vitesses sont lentes, tandis qu’Atlas VPN vous donne accès aux deux mais sur mobile uniquement.

Quand un VPN premium (payant) est-il la meilleure option ?

En général, un VPN payant est toujours la meilleure option parce qu’il n’a pas les limites d’une version gratuite. Bien entendu, vous n’avez pas toujours à payer pour un VPN, spécialement si vos besoins se limitent à la navigation sur internet et à cacher votre adresse IP. Cela dit, voici les situations dans lesquelles il vaut mieux passer à une version premium.

Utiliser un VPN payant est une bonne idée si vous voulez :

  • Télécharger des torrents. Bien qu’Atlas VPN vous offre une bande passante illimitée et autorise le P2P, ses vitesses seront au mieux moyennes. Ce service est suffisamment bon pour télécharger en toute sécurité mais il lui manque la redirection de ports et un proxy SOCKS5. Les autres fournisseurs soit limitent votre trafic mensuel ou n’autorisent pas le P2P.
  • Streaming. Parmi tous les VPN gratuits, virtuellement aucun ne débloque Netflix, sans parler des autres services de streaming. Certains font cela spécialement pour pousser leurs utilisateurs vers la version premium de leur VPN, d’autres ne possèdent que quelques serveurs qui sont faciles à bloquer. Alors qu’Atlas VPN débloque Netflix US et Netflix Pays-Bas, il ne fonctionne que sur Android et iOS.
  • Service client. La plupart des VPN gratuits prendront leur temps pour répondre à vos questions. Et si cela ne suffisait pas, vous pouvez oublier le tchat en direct, à plus forte raison 24h/24, 7j/7. Si un problème se présente, vous êtes probablement seuls. Bien entendu, il y a des exceptions à la règle lorsque le service client est le même pour les deux types de clients, payant et gratuit. Cependant, ce scénario n’inclut pas les tchat en direct ou toute sorte d’assistance 24h/24 et 7j/7.
  • Pas de conservation des données, pas de pubs. La plupart des VPN gratuits enregistrent la majorité de vos données et les revendent à des tiers. Et quand ils ne le font pas, vous êtes envahis de publicités. Seuls quelques VPN ne souffrent pas de ces problèmes, mais le prix à payer est des limitations strictes sur la quantité de données mensuelles par exemple.
  • Une meilleure confidentialité et sécurité. Si vous voulez acheter votre VPN anonymement et créer un compte anonyme, le seul choix est de choisir un fournisseur sûr. Il sera enregistré dans un pays qui respecte le droit à la vie privée, il aura une politique de non-conservation des données éprouvée devant la justice ou auditée indépendamment, offrira des serveurs physiques et des fonctionnalités telles que le multi-hop et Tor over VPN.

Un VPN payant est-il toujours la meilleure option ? Oui, à moins de ne pas passer beaucoup de temps en ligne et de n’avoir besoin que d’une protection basique ou si votre budget est trop serré.

5 critères de sélection d’un VPN gratuit : qu’est-ce qui est important pour choisir un VPN gratuit ?

Quelles que soient les raisons pour lesquelles vous voulez un VPN, vous devriez prendre le temps d’évaluer les critères qui suivent. Tous ne sont pas également importants lorsque vous choisissez un VPN gratuit, mais vous devriez les garder à l’esprit pour éviter les risques potentiels.

Pour choisir un VPN, évaluer les 5 critères suivants :

  1. Business model. La majorité des VPN gratuits ne vous demandent rien en retour en apparence, ce qui veut généralement dire qu’ils enregistrent et revendent vos données. S’ils vous montrent des pubs, il est moins probable qu’ils revendent ces informations, mais c’est quelque chose que vous voudrez d’abord vérifier. La meilleure option est lorsqu’un VPN réputé créé une version gratuite mais limitée pour promouvoir son service payant.
  2. Réputation. Beaucoup de VPN populaires ont une mauvaise réputation, par exemple, Hola VPN. Assurez-vous de vérifier que le fournisseur que vous choisissez n’a pas été pris dans un scandale, et ce que les utilisateurs en disent sur Reddit et autres forums. Plus important : n’oubliez pas que si une application est sur Google Play Store, a de bons avis, et beaucoup de téléchargements, il peut tout de même s’agir d’un malware.
  3. Politique de conservation des données. Tous les VPN déclarent avoir un epolitique de non-conservation des données. Mais certains ont fait l’effort de le prouver en commandant un audit indépendant. D’autres ont été testés devant un tribunal ou en ayant reçu des injonctions de la part des autorités. Si le téléchargement est illégal dans votre pays, assurez-vous que votre VPN gratuit ne conserve pas de données personnelles identifiables.
  4. Limitations. La plupart des VPN gratuits, même ceux qui n’offrent pas de version payante, souffriront de certaines limitations. Habituellement cela concernera le nombre de serveurs ou de pays disponibles. Et parce qu’ils seront surchargés, leurs vitesses seront moyennes au mieux. Les VPN Premium aiment limiter votre trafic à quelques GB par mois, donc même s’ils autorisent le téléchargement de torrents, vous ne pourrez pas télécharger autant que vous le souhaitez. Et seule une paire de VPN gratuits peuvent débloquer Netflix.
  5. Références de sécurité. Les VPN payants n’altèrent généralement pas la sécurité de leur version payante, c’est pourquoi ils seront une meilleure option que la plupart des VPN gratuits. Tout chiffrement plus faible que l’AES-256 bits est inacceptable, et les protocoles de tunnelisation comme L2TP/IPSec ou PPTP ne devraient plus être utilisés. Enfin, un kill switch et une protection contre les fuites sont les  deux autres fonctionnalités essentielles pour tout VPN.

VPN gratuits sans limitation : est-ce possible ?

Il est virtuellement impossible d’offrir un VPN gratuit sans limitations. Quel que soit le business model que vous choisissez, soit il vendra les données de vos utilisateurs, soit il affichera des publicités, ou les deux. Et s’il utilise la version gratuite pour promouvoir sa version payante, il devra également y avoir certaines limites.

La limitation la plus courante pour un VPN gratuite est la bande passante. Peu d’exemples donnent plus de 10 GB par mois et la plupart brideront également votre vitesse. De plus, il vous accordera vraisemblablement un seul appareil par licence VPN gratuite et certaines plateformes, comme les extensions de navigateur, seront peut-être indisponibles. Enfin, les VPN gratuits n’offrent généralement que quelques serveurs dans quelques pays auxquels se connecter.

Cependant, il y a des VPN gratuits qui ignorent certaines de ces limitations.

Les VPN gratuits sans limite de vitesse

Les limites de vitesse sont particulièrement handicapantes parce qu’un VPN réduit déjà plus ou moins votre vitesse à cause du processus de chiffrement. Vous pouvez vous attendre à perdre environ 50% de votre vitesse de connexion originale lorsque vous vous connectez à un serveur sur un autre continent, mais avec une limite de vitesse en plus, le résultat final sera au mieux très moyen.

Heureusement, il y a des VPN gratuits qui n’imposent pas de limite à votre vitesse de connexion.  Parmi ceux-là on trouve TunnelBear, Hide.me VPN, et Windscribe. Cependant, ce dernier est connu pour ses pertes de connexion intempestives. Même si la vitesse de connexion dépend de nombreux facteurs, comme votre emplacement, votre appareil, et votre FAI, je dirais malgré tout que parmi les trois VPN ci-dessus vous obtinedrez peut-être les meilleurs résultats avec Hide.me VPN.

Les VPN gratuits sans limite de données

Les limites de données sont une autre méthode populaire pour limiter votre utilisation d’un VPN gratuit. Imaginez que vous deviez vivre un mois entier avec seulement la moitié de votre revenu habituel. C’est un peu l’effet que fait un VPN gratuit avec une limite de données. Habituellement, on parle de 10GB par mois, mais certains VPN vont plus loin, et vous limitent à 500MB par mois !

A l’heure actuelle, il y a deux VPN gratuits sans limite de données qui valent le coup. Le premier est ProtonVPN et le second est AtlasVPN. Choisir l’un des deux signifie que votre VPN ne se déconnectera pas de manière inattendue et que vous serez en mesure de télécharger des torrents. Dans le cas d’Atlas VPN, cela veut aussi dire que vous pourrez regarder autant de séries que vous le souhaitez sur Netflix.

Les VPN gratuits pour plusieurs appareils et des connexions illimitées

La plupart des VPN autorisent au moins cinq connexions simultanées alors que certains n’imposent aucune limite. C’est important si vous voulez utiliser un VPN sur tous vos appareils, smartphones, laptops, smart TV et consoles de jeu. Qu’en est-il des VPN gratuits ?

Le scénario le plus probable est qu’un VPN gratuit autorisera une connexion par licence. Donc, vous devrez le déconnecter sur votre téléphone pour le faire fonctionner sur votre ordinateur et vice versa. Sans être la fin du monde, ça n’est vraiment pas pratique.

Y a-t-il des VPN gratuits qui autorisent plusieurs connexions ou même un nombre illimité de connexions ? La réponse courte est non. Même si certains services douteux vous offriront plus d’un appareil en simultané, tous les fournisseurs réputés n’offrent qu’une connexion.

Les extensions VPN pour navigateur gratuites

Beaucoup de VPN gratuits se présentent sous la forme d’extensions de navigateur, ce qui est en réalité un proxy gratuit. La différence entre les deux est qu’un VPN protège votre trafic complet alors que le proxy se limite à votre navigateur.

Beaucoup de réseaux privés virtuels offrent des applications pour Chrome et Firefox, mais il faut souvent avoir installer leur version mobile ou ordinateur auparavant. Par exemple, vous pouvez utiliser les extensions de navigateur de Hide.me VPN sans enregistrement mais sans l’application, vous n’accéderez qu’au Canada, à l’Allemagne et aux Pays-Bas. Et alors que Windscribe offre un proxy gratuit vraiment puissant, le multi-hop n’est disponible qu’avec l’application.

De plus, les extensions de navigateur sont généralement les derniers à recevoir les mises à jour et n’offrent que quelques fonctionnalités par rapport aux applicaitons complètes. Par exemple, l’extension gratuite de TunnelBear pour Chrome a été mise à jour en octobre 2019 et ne permet que de changer de serveur, alors que le proxy de Hide.me VPN inclut le blocage WebRTC, un SOCKS5, et un mode “always-on”. Enfin, le meilleur service gratuit, ProtonVPN, n’offre simplement pas d’extensions de navigateur.

Emplacements de serveurs illimités

Parmi tous les VPN gratuits qui valent le coup, seul TunnelBear offre l’accès à tous ses emplacements de serveur. Cependant, c’est probablement lié au fait que ce VPN n’a en tout et pour tout que 1800 serveurs dans 34 pays et qu’ils ne seront pas surchargés par les utilisateurs gratuits qui n’ont droit qu’à 500MB par mois et n’ont pas accès au P2P ou au streaming.

D’autres fournisseurs offrent jusqu’à 10 pays aux utilisateurs gratuits, à l’exception de Windscribe – ce service vous en offre un peu plus. Parmi ces pays vous trouverez souvent les Etats-Unis parce que c’est l’emplacement le plus populaire et peut-être celui qui a le catalogue Netflix le plus attractif. Vous pouvez généralement trouver des emplacements sur les côtes Est et Ouest.

Les Pays-Bas sont un autre emplacement populaire à cause de ses lois très souples en matière de téléchargement de torrents. Le Canada, l’Allemagne et le Royaume-Uni sont aussi des destinations populaires. N’espérez pas trouver de serveurs en Amérique du Sud, en Afrique, ou en Australie. Même les emplacements en Asie sont plutôt rares – le plus souvent ce sera un serveur à Hong Kong.

Globalement, les serveurs européens et nord américains dominent le marché des VPN gratuits et cela devrait continuer dans un futur proche.

Les VPN gratuits à éviter à tout prix

Alors que vous pouvez utilsier les meilleurs VPN gratuits que j’ai listé ci-dessus sans problème, je recommande fortement de ne pas vous approcher des autres.

Voici les pires VPN gratuits à éviter à tout prix.

1. Hola VPN

Ce VPN basé en Israël est bâti sur un réseau de volontaires. Si vous vous inscrivez, vous devez en gros partager votre adresse IP et votre bande passante avec les autres utilisateurs, gratuits comme premium. Vous devez savoir qu’Hola VPN collecte des données sur vous ou votre trafic, comme votre adresse IP, ce qui est la manière la plus simple de vous lier à votre emplacement physique.

2. VPN Gate

Ce VPN gratuit japonais conserve de nombreux registres sur vous et vos activités en ligne. de plus, VPN Gate est aussi un service gratuit bâti sur un réseau de volontaires dans lequel chaque individu peut espioner votre trafic et enregistrer n’importe quelle information. Même si leurs regsitres sont censés être effacés toutes les deux semaines, peut-on vraiment qualifier VPN Gate d’excellent outil de confidentialité ?

3. Betternet VPN

Ce fournisseur conserve des registres de connexion, crée des librairies de traçage pour les annonceurs, et parce qu’il n’a pas de kill switch, il y a des chances pour qu’il laisse fuiter vos requêtes DNS ou votre adresse IP. En d’autre stermes, si vous utilisez Betternet pour protéger votre trafic internet, vous risquez d’être exposés.

Les VPN Gratuits pour Android à éviter

Nous venons de parler des trois pires VPN au monde, mais il y a beaucoup de VPN dangereux, en particulier sous Android, qu’il faut éviter. Voici certains des plus populaires :

  • Easy VPN
  • SuperVPN
  • CrossVPN
  • Archie VPN
  • One Click
  • Fast Secure Payment

Ces services VPN pour Android peuvent contenir des malwares comme des chevaux de Troie, des adwares, des riskwares et des logiciels espions, mais ce ne sont qu’une partie des risques de scéurité auxquels vous ferez face. Ces VPN ont généralement une Politique de Confidentialité vague et peuvent conserver des journeaux d’activité et d’utilisation, parmi lesquels votre adresse IP réelle et la liste des sites internet que vous visitez.

Essai VPN sans risque : essayez gratuitement un VPN payant

Quand vous utilisez un VPN, il ne faut pas longtemps avant que vous commenciez à noter ses défauts. Ces handicaps inévitables qui vous motiveront peut-être à essayer un service VPN payant tôt ou tard. Heureusement, la plupart des fournisseurs offrent une chance d’essayer leur produit sans risque. C’est le plus souvent sous la forme d’une garantie satisfait ou remboursé mais certains VPN offriront un essai gratuit.

Voici quelques uns des meilleurs VPN que vous pouvez utiliser sans engagement :

  1. PrivateVPN – essai gratuit 7 jours, garantie satisfait ou remboursé 30 jours
  2. ProtonVPN – essai gratuit 7 jours, garantie satisfait ou remboursé 30 jours
  3. Surfshark – essai gratuit 7 jours sur mobile, garantie satisfait ou remboursé 30 jours
  4. Ivacy VPN – essai gratuit 1 jour ou 3 jours, garantie satisfait ou remboursé 30 jours
  5. PureVPN – essai de 7 jours pour 0,99$, garantie satisfait ou remboursé 31

Comme vous pouvez le voir, vous aurez plein de temps pour juger votre VPN et recevoir un remboursement rapide au cas où il ne vous satisfait pas. Vous pouvez trouver plus d’offres d’essai sans engagement sur notre page des meilleurs VPN qui offrent un essai gratuit.

FAQ VPN gratuits

Qu’est-ce qu’un VPN gratuit

Les services VPN gratuits fonctionnent de la même manière que les services payants mais offrent généralement moins de fonctionnalités et de qualité. Ils utilisent l’un ou combinent certains de ces trois business models : vendre les données de leurs utilisateurs, afficher des publicités, ou promouvoir une version payante.

En général, les VPN gratuits sont similaires aux VPN payants : ils chiffrent votre trafic en ligne et le font passer par leurs serveurs qui peuvent se trouver n’importe où dans le monde. Ils cachent également votre adresse IP aux yeux des FAI, pirates, et gouvernements. Cependant, les VPN gratuits tendent à être moins sûrs à utiliser et généralement plus lents.

Si la possibilité de débloquer différents services de streaming et autoriser le téléchargement de torrents en toute sécurité sont les deux raisons les plus populaires pour utiliser un VPN, la plupart des versions gratuites ne vous le permettront pas. Et quand ils le peuvent, les limites de données qu’ils imposent vous empêcheront de streamer en HD ou de télécharger plusieurs gigas de données.

Y a-t-il des coûts cachés avec les VPN gratuits ?

Si un VPN gratuit ne sert pas la promotion de sa version payante et ne vous montre pas de publicités, cela veut sans doute dire qu’il revend vos données à des tiers. C’est probablement le prix le plus cher à payer parce que vos données peuvent facilement finir entre les mains de cybercriminels. Ou alors vous verrez vite que le prix à payer est une vitesse de connexion plus lente, des limites de données mensuelles, et un mauvais service client entre autres.

Cependant, certains VPN payants se présentent parfois comme des VPN gratuits à essayer pour une semaine ou un mois. Le plus souvent il s’agit en fait d’une garantie satisfait ou remboursé. Cela veut dire que vous devrez fournir un moyen de paiement avant de pouvoir utiliser le VPN. Quand la période d’essai s’achève, vous serez automatiquement débités pour le mois suivant ou l’année.

Les VPN gratuits sont-ils sûrs ?

La plupart des VPN gratuits ne sont pas sûrs. Dans le meilleur des cas, vous recevrez beaucoup trop de publicités, et vos données seront collectées par divers traceurs. Dans le pire des cas, un VPN gratuit servira à voler votre bande passante et vos données personnelles, tout en injectant des malwares sur votre appareil.

Il n’y a que quelques services VPN gratuits dignes de confiance et vous pouvez le strouver dans la liste ci-dessus. En installant l’un de ces VPN, vous pouvez être certains que personne ne volera votre bande passante ou vos données personnelles. De plus, ces fournisseurs mettent constamment à jour leurs applications, ce qui veut dire qu’il y a moins de risques que des pirates puissent exploiter des failles de sécurité connues.

Qu’un VPN soit gratuit ne veut pas dire qu’il utilise de moins bonnes technologies de sécurité. Tous les VPN gratuits que nous recommandons utilisent un chiffrement puissant et les derniers protocoles de tunneling. Ils ont aussi des kill switch et aucune fuite IP ou DNS.

UN VPN gratuit est-il le bon choix pour moi ?

Un VPN gratuit est le bon choix pour vous si votre budget est serré mais que vous voulez gagner en sécurité et en confidentialité en ligne. Si vous n’avez pas besoin de fonctionnalités comme Tor over VPN ou la redirection de ports, vous devriez trouver votre bonheur parmi notre sélection des meilleurs VPN gratuits. Ils fournissent tous une sécurité virtuellement incassable et cache votre adresse IP aussi bien que les VPN premium.

Si vous avez déjà accès à Netflix ou à d’autres services de streaming, vous n’aurez pas à vous préoccuper du fait que les VPN gratuits ne débloqueront pas ces plateformes pour vous. Il en va de même pour le téléchargement de torrents, qui sera sévèrement perturbé par les limites de donnée simposées. A moins d’utiliser Atlas VPN.

Comment marchent les VPN gratuits ?

Les VPN gratuits fonctionnent de la même manière que les VPN payants : ils chiffrent votre trafic et le font passer par leurs serveurs, cachant ainsi votre emplacement et votre adresse IP. Les protocoles de tunneling sont utilisés pour sécuriser et la plupart des VPN gratuits offrent soit OpenVPN soit IKEv2, les standards de l’industrie. Certains vont même plus loin en utilisant le protocole dernière génération WireGuard.

La seule différence est la façon dont ils font de l’argent. Les VPN payants vendent des abonnements et les VPN gratuits habituellement revendent les données de leurs utilisateurs, affichent des pubs ou font la promotion de leurs services premium. Tous les meilleurs VPN gratuits utilisent ce dernier modèle, qui est aussi le meilleur pour les utilisateurs. Au lieu d’utiliser un service douteux ou de recevoir des publicités dérangeantes, vous obtenez les services d’un fournisseur réputé qui fournit un véritable service client et des mises à jour constantes.

Les bénéfices des VPN gratuits

Lorsque vous choisissez un VPN gratuit au lieu d’un VPN payant, il y a une différence évidente en termes de qualité du service. Cela dit, vous pouvez toujours trouver des services VPN gratuits utiles pour certaines activités lorsque vous n’avez pas besoin d’une sécurité maximale, de confidentialité ou de vitesses ultra rapides. Vosu pouvez utiliser un meilleur service VPN pour :

  • Débloquer les sites internet – pour accéder à des contenus géobloqués
  • Sécuriser les WiFi publics – pour ne pas laisser fuiter des données sensibles
  • Gaming & Torrenting – si vitesse et latence le permettent
  • Cacher votre IP – pour masquer votre géolocalisation

Cela ne veut pas dire qu’avec un seul VPN gratuit vous pourrez profiter de tout cela, bien que notre top 5 devraient couvrir la plupart de ces utilisations. Nénamoins, il y a peut-être d’autres services gratuits qui sont plus adaptés à un usage spécifique ou à certaines plateformes.

Quel est le meilleur VPN gratuit pour Netflix ?

Atlas VPN est le meilelur VPN gratuit pour les services de streaming comme Netflix. En fait, c’est le seul que nous puissions recommander parce qu’aucun autre réseau privé virtuel gratuit ne débloque Netflix. Avec Atlas VPN, vous pourrez regarder les catalogies US et Pays-Bas de Netflix facilement.

Un autre point très positif avec Atlas VPN est qu’il n’impose pas de limitation de bande passante et ses vitesses devraient suffire pour streamer en HD. Cependant, vous aurez besoin de la version premium pour le streaming en 4K. De plus, Atlas VPN n’offre que des applications pour Android et iOS à l’heure actuelle, vous ne pourrez donc pas regarder vos séries ou films préférés sur grand écran.

Comment savoir si un VPN gratuit revend mes données personnelles ?

Vous ne pouvez jamais être certains à 100% que votre VPN revend vos données personnelles à moins que vous ne trouviez des informations détaillées sur le fait que ce VPN a revendu les données de ces utilisateurs par le passé. C’est pourquoi vous devriez vous renseigner avant d’installer une applicaiton suspecte. Bien souvent, le site internet d’un VPN pourra vous dire s’ils sont sérieux ou cherchent juste à se faire de l’argent rapidement.

Il faut aussi lire la Politique de Confidentialité de son VPN. Parfois elle indique clairement que vos données sont suivies et enregistrées ou même revendues à des tiers. S’il n’y en a pas et que vous trouvez des publicités dans l’application VPN, cela veut sans doute dire qu’ils profitent de vos clics. Et si les publicités que vous voyez veulent vous aider à agrandir vos organes vitaux ou à gagner instantanément au casino, cela veut sans doute dire que votre fournisseur VPN fait partie des moins fiables.

Enfin, le VPN gratuit d’un fournisseur premium ne revendra vraisemblablement pas vos données personnelles. Il y a tout simplement trop à perdre et une réputation peut être rapidement entâchée par des pratiques douteuses. La plupart des entreprises qui utilisent un VPN gratuit sont sur le marché depuis des années, ont des milliers si ce n’est des millions d’utilisateurs, et sotn présnets dans les avis et comparatifs des meilleures revues tech du monde.

Retour à la liste des meilleurs VPN gratuits

9 commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


  1. Faiza

    De nombreuses personnes préfèrent l’option gratuite sans se rendre compte de tous les risques qu’elles peuvent encourir, notamment l’échange de données avec des tiers. sans oublier tous les Malwares qu’il peuvent contenir, c’est contre le principe de la vie privée et l’anonymat qui est la raison principale pour laquelle on cherche à utilise VPN non ? C’est pour ça que je trouve que c’est beaucoup plus utile d’investir dans un VPN que dans un MacDo ou un café Starbucks!


    1. Christian Derenne Auteur

      Bonjour Faiza, vous avez tout à fait raison ! Le plus souvent un VPN gratuit n’est pas le bon choix si l’on veut protéger sa vie privée et son anonymat en ligne. Surtout qu’un bon VPN payant revient le plus souvent à quelques euros par mois, comme vous le notez si justement. Merci à vous de nous suivre et de participer à la discussion !


  2. Dédé

    Top, je connaissais déjà TunnelBear et ProtonVPN mais je ne connaissais pas les deux autres VPN gratuits que vous présentez ! Windscribe et Hotspot Shield ont l’air également très bien ! Puisqu’ils sont gratuits, je pense que je vais les tester également et cela me permettra de bien savoir lequel est le meilleur ! Pour l’instant, je n’ai jamais été déçu par TunnelBear, mis à part sa limite mensuelle de 500MB qui est vraiment ridicule … Prochain sur ma liste de test suite à vos recommandations : Windscribe !


    1. Christian Derenne Auteur

      Bonjour et merci beaucoup pour votre commentaire enthousiaste. Surtout, revenez partager avec nous vos impressions une fois que vous aurez essayé Widnscribe !


      1. Dédé

        Bonsoir, alors après moults tests, je dois avouer que Windscribe est celui qui m’a conquis ! Il est vraiment très bien. Je pensais pas qu’il serait aussi performant pour du gratuit.


  3. David P

    ProtonVPN est assez sympa, je l’utilise depuis que je suis passé sur ProtonMail. Il est tellement sobre et simpliste que parfois j’ai l’impression qu’il n’est pas même actif ou efficace. C’est assez perturbant mais en tout cas il marche nickel !


  4. XXXanonymousXXX

    Les services gratuits sont-ils vraiment aussi bien que les payants ? Enfin, je sais que ma question est un peu bête, mais je veux dire, est-ce que je peux faire confiance à un VPN gratuit ? J’aimerai bien tester Windscribe qui a l’air très bien mais je ne sais pas trop si je serai en sécurité avec lui. Qu’en est-il de sa vitesse comparée à un VPN payant ?


    1. Christian Derenne Auteur

      Bonjour, les VPN gratuits que nous avons listé ici sont fiables, mais ils ont leurs limites, que nous détaillons dans l’article ci-dessus. Ces limites peuvent ne pas convenir à tous les usages. Par exemple le téléchargement de torrents ou le déblocage de Netflix ne sont pas indiqués avec un VPN gratuit qui limite votre bande passante mensuelle, comme c’est le cas de la version gratuite de Windscribe. En matière de vitesse, Windscribe fait partie des meilleurs VPN du marché, mais il reste un cran en-dessous de concurrents tels qu’ExpressVPN. Pour revenir à votre question de départ, non, les VPN gratuits ne sont pas aussi bons que les services payants, ce serait trop beau. Si vous souhaiter allier sécurité, vitesse, facilité d’usage, déblocage des contenus géo-bloqués et assistance de haut niveau, il faudra vous tourner vers les meilleurs services VPN payants. Si vous souhaitez simplement surfer l’esprit tranquille, consulter vos mails et effectuer certaines transactions en ligne, alors Windscribe peut être un bon candidat.


  5. Juliette

    Merciiii beaucoup pour votre aide !!! J’étais vraiment embêtée car j’étais aux Etats-Unis et je ne parvenais plus à regarder TF1 à cause de mon adresse IP américaine ! Je cherchais donc un bon VPN gratuit qui me permette de changer d’adresse IP sans que je n’ai à me ruiner ! J’ai d’abord testé des VPNs gratuits qui étaient proposés sur l’Apple Store mais franchement, ils sont tous un peu nuls… Là je viens de tester ProtonVPN, que vous recommandez comme étant le meilleur service VPN gratuit et je dois avouer que j’en suis pour l’instant très satisfaite ! Il est très simple à utiliser, s’installe simplement, semble avoir une bonne vitesse et surtout, me permet de regarder TF1 même depuis les Etats-Unis. Le seul truc que je trouve un peu dommage avec ce VPN gratuit, c’est qu’il ne me permet pas de profiter de tous les pays longtemps. Je crois que j’ai une semaine avec l’offre un peu premium, puis la liste des pays sera limitée. Peut-être qu’à ce moment, je devrais payer pour continuer à profiter des services, je ne sais pas encore trop. Ou alors peut-être que j’essayerai un autre VPN que vous conseillez comme Windscribe ou TunnelBear ? Je suis bien évidemment preneuse de recommandations à ce niveau.

Share
Share
Thanks for your opinion!
Your comment will be checked for spam and approved as soon as possible.