Un sérieux concurrent au titre de meilleur VPN si vous êtes un utilisateur occasionnel cherchant à accéder à de contenus géo-bloqués. Mais leur pratiques de confidentialité interrogent et leur emplacement nous fait hésiter à sortir la pommade. Lisez notre test détaillé de Hotspot Shield pour en apprendre plus.

Dans notre test de Hotspot Shield nous allons examiner le fameux service VPN (Réseau Privé Virtuel) d’AnchorFree qui a été lancé il y a déjà une décennie. En raison de la popularité de la version gratuite de ce VPN, ce fournisseur a grandi ces dernières année pour réunir jusqu’à 650 millions d’utilisateurs dans le monde. Une fraction d’entre-eux seulement utilisant la version premium.

L’année dernière n’a certainement pas été la meilleure pour Hotspot Shield. Des sources crédibles (le Centre for Democracy and Technology ainsi que le Carnegie Mellon University) l’accusent d’épier ses utilisateurs et de revendre leurs données à des agences marketing. Même si la société a déclaré que ces allégations étaient infondées et absolument fausses, de telles accusations peuvent laisser une tâche indélébile.

Néanmoins, si vous voyagez ou voulez seulement streamer des vidéos et d cela musique géo-bloqués, vous avez peut-être trouvé la marque qu’il vous faut.

Voyons comment ce fournisseur se place dans notre test en profondeur de Hotspot Shield.

Sécurité et confidentialité : Hotspot Shield est-il sûr ?

Hotpost Shield offre les fonctionnalités de sécurité suivantes :

  • Kill switch efficace
  • Protection contre les fuites IPv6 et WebRTC
  • Protocole propriétaire Catapult Hydra
  • Split tunneling
  • Protection contre les malwares

Vous n’aurez pas trop de paramètres à modifier lorsque vous utilisez les clients de Hotspot Shield. Vous pouvez régler ce service pour se connecter automatiquement à un serveur VPN lorsque votre appareil se connecte à une borne wifi publique, dans un café ou une bibliothèque par exemple.

Ce service se pare aussi d’une protection contre les malwares dans le cloud, qui vous offre clairement une expérience virtuelle plus sûre. Par exemple, lorsque vous naviguez sur des contenus web géo-bloqués.

On déplore l’absence de support du protocole OpenVPN, qui est l’un des canaux les plus sécurisés et rapides pour chiffrer votre trafic internet. Cependant, Hotspot Shield utilise son propre protocole VPN breveté baptisé Catapult Hydra Protocol à la place. Ce n’est pas un nouveau protocole en soi ; c’est plutôt une modification ou une amélioration des protocoles TLS et OpenSSL.

Malgré tout, il est important de rappeler que Hotspot Shield souffre d’un passé entaché lorsqu’il s’agit de garantir la sécurité et la confidentialité des données de ses utilisateurs.

Les problèmes de confidentialité de Hotspot

En 2017, le Center for Democracy & Technology a publié un rapport accusant la société “d’enregistrer les connections et d’utiliser des traçages de sociétés tiers à des fins de marketing ciblé.” En réponse, David Gorodyansky, le CEO d’AnchorFree, a déclaré que ces affirmations étaient infondées.

Hotspot Shield n’enregistre aucune donnée personnellement identifiable ni aucune donnée qui pourrait être reliée directement à une personne.

C’est ce que déclare la Politique de Confidentialité à plusieurs reprises. Et pourtant, il semble que ce fournisseur VPN enregistre bien des données de connexion (aussi appelées données agrégées), qui incluent quels sites web vous visitez et quelles applications vous utilisez pour vos communications en ligne.

Récemment, le chercheur en sécurité Paulos Yibelo a déclaré avoir découvert une faille de sécurité massive qui pourrait laisser fuiter certaines informations générales telles que le pays d’origine de l’utilisateur. Il a été capable de déterminer l’emplacement physique d’utilisateurs en se basant sur les données qu’il a pu récolter.

Paulos Yibelo a également déclaré qu’il avait été à même par moment de récolter les adresses IP véritables, ce qu’AnchorFree a affirmé comme étant impossible après que ses programmeurs aient aussi enquêté sur la faille de sécurité et réparée.

Hotspot Shield conserve-t-il des logs ?

Nous ne pouvons toujours pas recommander Hotspot Shield en raison d’autres problèmes, comme leur pratique intrusives quant aux données de leurs utilisateurs.

Comme le déclare leur Politique de Confidentialité rénovée :

« Lorsque vous visitez nos sites web, nous pouvons récolter des informations spécifiques à vos appareils, telles que l’identifiant unique mobile, le modèle de hardware, la version du système d’opération, le type de navigateur, la langue, le Fournisseur d’Accès à Internet et les informations sur votre réseau mobile. »

Hotspot promet de ne pas partager quoique ce soit avec des tiers ou des gouvernements, et pourtant “les annonceurs pourrait être à même de récolter certaines informations indépendamment de vous ou votre appareil.” Cela inclut votre adresse MAC (Media Access Control), un identifiant hardware unique à 12 caractères, qui pourrait amener la découverte de votre emplacement physique.

Bien sûr, l’adresse MAC d’un appareil peut être changée aussi souvent que vous le souhaitez relativement facilement.

Autre source d’inquiétude pour l’utilisateur soucieux de sa confidentialité,: Hotspot Shield est basé aux États-Unis. Ce pays est le grand maître international de la surveillance, “l’oeil omniscient” de l’alliance Five Eyes.

Pour être honnêtes, nous pouvons seulement recommander ce service VPN si vous ne vous souciez pas d’une anonymat en ligne maximal. Voyons maintenant ce que notre test de Hostspot Shield révèle de plus.

Vitesse et performance

Comparé aux 8 à 12 secondes de ses concurrents, Hotspot Shield peut établir la connexion à ses serveurs en 2 secondes. Voilà qui est vraiment rapide.

Comme nous l’avons mentionné, ce VPN utilise son propre protocole Catapult Hydra, qui est censé doubler la vitesse de téléchargement des fichiers lourds. Il y parvient en créant plusieurs canaux de données de manière à accroître la vitesse et la fiabilité.

Nous avons effectué nos tests de vitesse à partir de cette vitesse de base :

hotspot shield vitesse de base

Et voici ce que nous avons obtenu en nous connectant à différentes régions du monde :

États-Unis

hotspot shield test de vitesse états-unis

  • Téléchargement : 149 Mbps
  • Envoi : 30 Mbps
  • Perte : 47%

Royaume-Uni

hotspot shield test de vitesse royaume-uni

  • Téléchargement : 106 Mbps
  • Envoi : 72 Mbps
  • Perte : 62%

Chine

hotspot shield test de vitesse chine

  • Téléchargement : 161 Mbps
  • Envoi : 15 Mbps
  • Perte : 42%

Japon

hotspot shield test de vitesse Japon

  • Téléchargement : 215 Mbps
  • Envoi : 13 Mbps
  • Perte : 24%

Bien que ce fournisseur ne remporte pas le titre de VPN le plus rapide en 2019, notre test de Hotspot Shield prouve sans doute possible qu’il s’agit bien de l’un des VPN les plus rapides du marché.

Nombre de serveurs

Hotspot Shield possède plus de 2500 serveurs dans 25 pays autour du globe. C’est un bon nombre de serveurs, mais le nombre d pays laisse à désirer, en particulier face à la compétition.

À titre de comparaison, NordVPN possède plus de 5200 serveurs dans 62 pays, et ExpressVPN plus de 3000 serveurs dans 94 pays.

Facilité d’usage et support multiplateforme

Hotspot Shield supporte les plateformes suivantes :

  • Windows
  • macOS
  • Android
  • iOS
  • Chrome 
  • Firefox

Malheureusement, il ne prend pas en charge les routeurs, consoles de jeux ou le Fire Stick TV d’Amazon.

Les applications sont plutôt faciles à télécharger et installer — et c’est encore plus facile sur mobile bien entendu. Cette interface est le paradis du débutant en VPN qui veut rapidement se connecter à un serveur VPN pour naviguer des contenus géo-bloqués. Mais elle est moins impressionnante pour l’utilisateur averti qui préfèrera disposer de plus de liberté pour régler ses paramètres de confidentialité.

Par défaut, Hotspot Shield démarre automatiquement sous Windows ; vous pouvez modifier ce réglage. L’option de prévention des fuites IP est aussi activée par défaut, mais vous êtes libre de choisir de la désactiver. Vous pouvez aussi activer ou désactiver le Kill switch a volonté.

Dans le menu Settings (Paramètres) vous pouvez aussi activer votre VPN pour certains réseaux :

  • Bornes WiFi dangereuses (activé par défaut)
  • Bornes WiFi sûres
  • Autres

Comment utiliser Hotspot Shield gratuitement

Puisqu’il n’est pas forcément évident pour l’utilisateur débutant de comprendre comment utiliser cette application gratuitement, nous avons trouvé qu’il serait bon d’y dédier une section séparée dans notre test de Hotspot Shield.

Tout d’abord, il existe plusieurs méthodes pour télécharger le client que vous désirez depuis le site internet officiel. Même s’il y a des boutons séparés pour les versions Free et Premium, en fin de compte vous installerez à chaque fois une application très similaire. Cela peut s’avérer déroutant.

Pourquoi ? Parce qu’on vous proposera soit de cliquer sur le bouton Start 7-day trial (Débutez votre essai 7 jours) ou de choisir de cliquer sur le lien Sign in (Enregistrement), mais il ne semble pas y avoir de bouton ni de lien pour une version gratuite.

En fait, après avoir contacté le service client par chat, nous avons finalement réussi à replacer les pièces du puzzle dans l’ordre et comprendre comment utiliser Hotspot Shield gratuitement.

Après avoir installé votre client VPN, l’écran d’accueil présente une petite flèche grise difficilement visible dans le coin supérieur gauche de l’application. Si vous cliquez sur cette flèche, vous quitterez l’écran d’accueil et pourrez enfin commencer à expérimenter avec votre VPN gratuit.

Hotstop Shield pour une protection en ligne

Voici donc comment vous obtenez la version gratuite de Hotspot Shield. Il existe bien entendu des limites à la version gratuites de ce VPN, que nous allons aborder plus bas.

Hotspot Shield pour Netflix et Kodi

Dans les faits, c’est très compliqué avec la version gratuite — voici ce que vous verrez si vous essayez d’accéder à Netflix :

hotspot shield avertissement pour fonctionnalités premium

Voici la bonne nouvelle par contre : vous pouvez utiliser la version premium de Hotspot Shield pour Netflix. Cependant, sachez que ce n’est pas garanti à vie.

Nous sommes parvenus à streamer Netflix US, Royaume-UNI et Australie sans rencontrer de problèmes. Mais nous n’avons pas pu contourner les mesures de protection des serveurs canadiens et japonais. Si vous ne parveniez pas à accéder à Netflix, vous pourrez trouver des informations sur le site du fournisseur susceptibles de vous aider.

Si vous voulez trouver le meilleur VPN pour Netflix, vous voudrez peut-être vous documenter sur certains des autres concurrents du marché :

Bien entendu, le streaming ne se limite pas à Netflix. Même si 30% des utilisateurs de VPN recherchent les programmes de Netflix, il existe plusieurs autres plateformes populaires. Hotspot Shield VPN se débrouille plutôt bien, par exemple, avec le BBC iPlayer.

Qu’en est-il de Kodi ?

Techniquement, c’est possible, puisque Hotspot Shield offre des vitesses suffisamment bonnes pour rendre votre expérience avec Kodi agréable. Cependant, si l’on prend en compte leurs pratiques de logging, nous devons vous recommander d’être prudents.

Contourner des contenus géo-bloqués c’est une chose, c’est une toute autre affaire de pirater des streams, nous ne le recommandons pas.

Hotspot Shield pour le P2P et les torrents

De même qu’avec Netflix, la version gratuite de Hotspot Shield n’est sans doute pas le meilleur choix pour télécharger et toute autre activité de P2P à cause de sa bande passante limitée à 500 MB.

Par contre, vous pourriez vous sens sortir très bien avec la version Premium, qui vous propose un plus grand choix de serveurs et une bande passante illimitée, sans mentionner d meilleures vitesses. Le protocole Catapult Hydra est idéal pour ceux qui ont une connexion plus lente ou instable.

Il est aussi important de mentionner que ce service vous donne aussi une protection contre les malwares (la version gratuite comme la version payante), les publicités tierces jugées suspicieuses et le phishing.

Service client

Hotspot Shield offre les options d’assistance suivantes :

  • Une FAQ
  • Ticket d’assistance
  • Chat en direct

Pour ce test de Hotspot Shield nous avons dû utiliser le chat en direct pour régler certains problèmes. Nous avons trouvé leurs agents non seulement agréables et serviables, mais également rapides. Bien entendu, certaines des réponses étaient des réponses automatisées, mais globalement, nous avons été satisfaits par leurs réponses.

Vous pouvez aussi essayer d’utiliser le menu Support (Assistance) depuis le menu principal pour ouvrir la section FAQ ou envoyer une question directement aux équipes du service client.

Prix

Même s’il est vrai qu’il n’y a rien de moins cher qu’un VPN gratuit, l’abonnement Hotspot Shield Premium apparaît tout de même plutôt cher.

  • 1 mois : $12.99
  • 1 an : $9.99/month
  • 2 ans : $8.99/month

La version gratuite de Hotspot Shield, quant à elle, est livrée avec ses limitations :

  • bande passante quotidienne limitée à 500 Mo
  • nombre limité de serveurs US auxquels se connecter et certains pourraient être virtuels
  • vous ne pouvez utiliser l’application VPN gratuite qu’avec un seul appareil
  • vous ne pouvez pas accéder à Netflix

Les méthodes de paiement acceptées incluent toutes les cartes de crédit et débit majeures (Visa, MasterCard, etc.), PayPal, ainsi que d’autres alternatives, comme WebMoney et AliPay. Malheureusement, il n’y a pas d’option Bitcoin à l’horizon.

Vous pouvez profiter de l’essai gratuit 7 jours, mais vous devrez fournir une carte de crédit et AnchorFree vous assignera l’abonnement le plus cher automatiquement à moins que vous ne résiliez à temps.

Hotspot Shield offre l’une de période de remboursement les plus longues, avec une garantie satisfait ou remboursé de 45 jours. Mais tout bien considéré, ce VPN est peut-être un peu trop cher pour ce qu’il a à offrir comparé à ses concurrents, en particulier ses abonnements les plus courts.

Conclusion

Offrir une version gratuite, même limitée, est certainement un gros plus pour Hotspot Shield. L majorité de ses plus de 650 millions d’utilisateurs l’utilisent. Si elle leur convient, elle fera peut-être aussi de vous un client heureux à moins que vous n’ayez besoin d’un anonymat et d’une sécurité en ligne à toute épreuve.

Nous ne recommanderons certainement pas ce VPN aux activistes politiques, hackers, et autres utilisateurs pour qui la confidentialité est le facteur le plus important.

Hotspot Shield existe depuis une décennie déjà avec plus de 2500 serveurs dans 25 pays offrant 300000 adresses IP. Bien que ce ne soit pas le VPN le plus rapide en 2019, il offre bien d’excellentes vitesses de streaming qui dépendant malgré tout de votre emplacement géographique et du serveur auquel vous vous connectez.

Nous espérons que ce test de Hotspot Shield vous permettra d’y voir plus clair. Si vous êtes toujours hésitant, nous vous suggérons de lire nos autres tests et comparaisons.

Partagez votre expérience VPN

Avez-vous déjà essayé Hotspot Shield ou tout autre VPN ? Quelles sont vos impressions ? Avons-nous oublié quelque chose d’important dans notre test de Hotspot Shield ?

Souvenez-vous qu’entre amis on partage !

Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.