Un VPN défectueux mais qui peut tout de même se montrer utile. Un bon point de départ pour les européens et nord-américains dont le budget serait serré.

En matière de services VPN top niveau, Private Internet Access (PIA) est au mieux moyen : la sécurité qu’il offre est médiocre, ainsi que ses vitesses de connexion et fonctionnalités, et son apparence. Et ce, malgré le fait qu’il possède une belle liste de serveurs (plus de 3275 dans 32 pays). Son meilleur argument de vente ? Il est plutôt bon marché. Ajouté à cela un marketing intelligent et voilà pourquoi PIA reste encore le premier choix des non-initiés.

Private Internet Access est-il sûr ?

PIA n’est pas parmi les meilleurs services VPN en matière de sécurité. Comme dans beaucoup d’autres domaines, ses références de sécurité sont médiocres.

Fonctionnalités de sécurité

PIA utilise les chiffrages de données AES-128 et AES-256 — un excellent niveau de chiffrage. L’application propose plus d’options de cryptographie que la normale : vous pouvez choisir votre niveau de chiffrage, le handshake utilisé, et le standard d’authentification.

Le protocole de tunneling premier de PIA est OpenVPN, mais le service utilise aussi les protocoles IKEv2 et L2TP, pour votre mobile.

Private Internet Access propose un Kill switch, fonctionnalité importante pour vous protéger d’une éventuelle déconnexion du VPN. Il utilise aussi son propre DNS privé pour éviter les fuites. Et il semble en effet que ce service ne souffre d’aucune fuite DNS ou IPv6/WebRTC.

En plus de son VPN, PIA propos un service Proxy sous forme d’extensions pour Chrome et Firefox et un proxy séparé SOCKS5.

Confidentialité

PIA est opéré par une société américaine, London Trust Media. Les États-Unis sont l’un des pays les plus problématiques pour héberger un VPN. Pour plusieurs raisons : le climat légal avec des lois telles que le Digital Millenium Copyright Act (DMCA), la surveillance gouvernementale dont la NSA, l’espionnage industriel de compagnies tech et télécoms, etc. C’est aussi problématique parce que les États-Unis sont membres fondateurs de l’alliance “5 Eyes” (et donc de sa version étendue “14 Eyes”), un réseau de partage de renseignement international.

Bien que les États-Unis n’aient pas de lois sur la rétention des données, le gouvernement peut aisément y accéder aux données commerciales. Cela dit, Private Internet Access a une politique de no logs claire. Un procès devant une cour US en 2015 est venu apporté crédit à cette position, ainsi que d’autres affaires plus récentes dans lesquelles des employés de PIA appelés à témoigner n’ont pu produire aucune information utile à l’accusation.

Pour résumer, PIA offre une protection adéquate pour l’utilisateur occasionnel. Mais ne lui confiez pas votre vie.

Vitesse et performance

Les vitesses de connexion dépendent en grande partie de votre lieu de résidence. Ce qui fait qu’aucun test au monde ne peut répondre de manière définitive à la question de savoir quel est le VPN le plus rapide pour vous. Dans ce cas particulier, vous risquez de ressentir les effets négatifs de la distribution des serveurs de PIA en particulier si vous vous trouvez en Asie, au Moyen orient, en Afrique et même en Amérique du Sud — la plupart de ses serveurs sont tout simplement absents de ces régions.

PIA serveurs

Si vous résidez en Europe ou Amérique du Nord par contre, c’est votre jour de chance. PIA possède plus de 3275 serveurs, autrement dit : beaucoup ! Nos tests de vitesse les plus récents montrent que ce VPN a enfin réussi à capitaliser sur son large parc de serveurs, alors qu’il affichait jusque là des vitesses de connexion plutôt moyennes.

Nous avons conduit nos tests depuis l’Aurore, avec une vitesse de base en download d’environ 280 Mbps. Voici les résultats pour certaines régions populaires du globe :pia liste de serveurs info image

Royaume-Uni, Southampton

Private Internet test de vitesse aux Etats-Unis

110 Mbps download (approx. 39%) et 231 Mbps (approx. 83%) upload sont de très bonnes vitesses.

États-Unis, New York

Private Internet Access test de vitesse aux US, New York

77 Mbps download (approx. 28%) et 57 Mbps (approx. 20%) upload sont des vitesses correctes.

États-Unis, Los Angeles

Private Internet Access test de vitesse aux US, Los Angeles

128 Mbps download (approx. 46%), 97 Mbps upload (approx. 35%) c’est plus qu’impressionnant, en particulier pour un serveur aussi ditsant. Notez que le ping s’est accru par rapport à New York.

Japon, Tokyo

Private Internet Access test de vitesse au Japon, Tokyo

68 Mbps download (approx. 24%), 9 Mbps upload (approx. 3%) suffira largement à tout ce que vous pourriez vouloir faire au Japon : streamer, télécharger, VOIP etc.

Australie, Sydney

Private Internet Access test de vitesse en Australie

74 Mbps download (approx. 27%), 4 Mbps upload (approx. 4%) pour l’Australie c’est inattendu, et rapide. Bien entendu, le ping y est aussi très haut.

Comment télécharger PIA

Rendez-vous simplement sur le site de PIA et cliquez sur le bouton couleur carotte Get started now. Vous devrez choisir parmi trois abonnements, sélectionner une méthode de paiement et procéder au dit paiement. Ensuite vous créerez un compte, et recevrez un email contenant votre nom d’utilisateur et mot de passe. Utilisez-les dans l’écran de login de Private Internet Access au lancement de l’application.

Toutes les versions de l’application sont disponibles depuis la page Download du site, dont la nouvelle version de l’application (actuellement disponible pour Windows, macOS et Linux).

Comment installer PIA

La page qui lance votre téléchargement possède toutes les instructions nécessaires à l’installation de PIA. Vous devrez :

  1.       Lancer l’installation depuis votre navigateur ou votre dossier Téléchargements.
  2.       Choisir votre langue d’installation.
  3.       Autoriser l’appli à effectuer des modifications sur votre appareil (cliquez Yes).
  4.       Suivre les instructions de l’application — elle installera le client et le driver TAP.
  5.       Cliquer “Finish”.

Comment utiliser PIA

Nous allons examiner la version de Private Internet Access pour Windows 10. PIA a récemment lancé une nouvelle version (v 1.0.2) — élégante, simple, et apportant quelques bonus de sécurité par rapport aux versions précédentes.

PIA app accueil (beta)

Lorsque vous lancez l’application, vous accédez à un écran proposant de vous enregistrer ou de suivre une présentation de l’application.private internet access écran de démarrage

Entrez vos identifiants sur l’écran d’enregistrement. Une fois fait, vous accéderez à un simple écran d’accueil où vous pouvez cliquez sur le large bouton Connect, choisir votre serveur, ou accéder à l’écran de réglages (dans le coin en haut à droite).

pia écran d'accueil

L’écran de choix des serveurs vous laisse choisir par nom ou taux de latence (ping). Vous pouvez étendre ou réduire la liste des emplacements disponibles dans certains pays. Rien d’extravagant, mais le menu est facile à utiliser et sans complication.

pia menu de sélection de serveurs

L’écran de réglages de PIA change des versions précédentes, où tout était entassé en une longue liste de réglages. Maintenant nous pouvons diviser nos choix par fonction :

  • Préférences de confidentialité vous permet de customiser le kill switch et activer PIA MACE, une fonctionnalité de sécurité pour navigateur appréciable qui combine un bloqueur de pubs, de trackers et un bouclier anti-malware.pia privacy écran preferences
  • Network Preferences vous permet de choisir votre serveur DNS, Activer le Port forwarding (utile pour seeder des torrents ou les connexions à distance), et autoriser ou non le trafic LAN.
    pia networks preferences écran
  • Connection Preferences vous offre de choisir votre protocole de tunneling (Connection Type), Port distant ou local, et vos réglages de chiffrage. Une fonctionnalité pratiquement unique à PIA est la possibilité de pouvoir utiliser Small Packets, qui devrait améliorer l’expérience des utilisateurs qui ont des problèmes de stabilité de connexion.pia écran connection preferences

Globalement, tout cela constitue un bon éventail de fonctionnalités, bien que les utilisateurs aguerris pourront regretter de ne pas pouvoir accéder à plus d’informations sur les serveurs ou à des fonctionnalités de furtivité pour les pays où la censure sévit durement.

Applications et extensions

Il existe des applications dédiées pour toutes les plateformes principales : Windows, macOS, Linux (v 1.0.2), iOS, et Android. Il n’existe pas d’application Private Internet Access pour routeur à l’heure actuelle, mais vous pouvez tout de même l’installer sur votre routeur en suivant les instructions présentes sur leur site. Vous pouvez enfin également télécharger les extensions pour Chrome, Firefox et Opera.

pia app téléchargements liste

Les deux versions mobiles ont sensiblement les mêmes fonctionnalisés que les versions bureau. Vous pourrez accéder au Kill switch, choisir où vous connecter et régler votre niveau de chiffrement. Android offre même OpenVPN, qui n’est malheureusement pas disponible sur la version iOS. C’est sans conteste le plus gros défaut de cette dernière : elle utilise par défaut les protocoles L2TP/IPSec.

Les extensions de PIA pour navigateur Chrome et Firefox sont des add ons proxy HTTPS. C’est une bonne chose, mais gardez bien en tête que cela n’affectera que votre trafic web. Ces extensions ne sont pas la seule manière d’utiliser le proxy Private Internet Access puisque chaque abonnement inclut un proxy SOCKS5. Vous aurez besoin d’un mot de passe séparé pour l’utiliser, que vous pouvez générer depuis le menu Client Control.

Private Internet Access et Netflix

Nous avons testé Netflix en Europe, en utilisant fast.com pour déterminer la vitesse nominale et les temps de chargement (lorsque nous sommes parvenus à débloquer le contenu Netflix). Notre vitesse originale sans VPN était de 230 Mbps, selon fast.com.

États-Unis, New York

Private Internet Access Netflix test de vitesse résultats US, New York

64 Mbps, plus que suffisant pour streamer en UHD (4K). Le temps de chargement n’a pas dépassé quelques secondes. Voici le résultat :
pia netflix punisher

États-Unis, Los Angeles
74 Mbps. Nous obtenons souvent de meilleurs résultats sur Netflix depuis la côté Ouest, même si le serveur de New York n’est pas loin en termes de performances.

Pays-Bas, Utrecht
92 Mbps et Netflix débloqué ! Les temps de chargement n’ont pas excédé quelques secondes tout au plus, et notre stream n’a rencontré aucun problème.

Nous avons testé plusieurs autres emplacements — Royaume-Uni, Canada, Allemagne, Japon — mais n’avons pu débloquer Netflix nulle part.

Private Internet Access pour Kodi

Nous pouvons recommander PIA pour Kodi, mais avec quelques réserves.

En termes de sécurité, Private Internet Access est un excellent choix pour Kodi. Cependant, en termes de compatibilité, PIA n’a pas d’application pour Android TV ou Amazon Fire TV (Firestick), bien que vous puissiez quand même l’installer sur ces appareils en suivant les instructions présentes sur leur site web.

Par contre, Private Internet Access n’est pas un choix idéal pour ceux qui souffrent de géoblocages. Nous pouvons donc l’un dans l’autre recommander PIA pour Kodi, mais en gardant à l’esprit qu’il ne s’agit pas du meilleur choix disponible.

Private Internet Access pour télécharger

PIA n’est clairement pas le pire choix pour télécharger vos torrents. Les utilisateurs en Europe et Amérique du Nord trouveront les vitesses offertes correctes et les fonctionnalisés de sécurité devraient suffire. La fonctionnalité de Port Forwarding est également une bonne chose si votre tracker torrents requiert que vous restiez en seed. Mais utilisez-le à vos propres risques, car cela accroît les chances de se faire repérer.

À la différence de certains autres services VPN, PIA ne limite pas votre trafic P2P sur son réseau — vous pouvez télécharger depuis n’importe quel serveur. L’utilisateur peut aussi profiter d’un proxy SOCKS5 gratuit. Ce qui vous permet de sécuriser votre trafic directement au niveau de l’application VPN, économisant ainsi une bande passante précieuse.

Est-il bon pour l’utilisateur en Chine ?

Private Internet Access utilise un bon chiffrage et la juridiction américaine ne devrait pas être un souci pour l’utilisateur résidant en Chine. Par contre, la vitesse et la capacité de PIA à contourner le Grand Firewall chinois posent question. Parmi ses plus de 3275 serveurs, très peu sont basés en Asie, ce qui risque de provoquer des problèmes d’encombrement sur les quelques serveurs présents là-bas. Et en ce qui concerne le Grand Firewall chinois, PIA eux-même ont admis avoir des problèmes en Chine et leur solution consiste à utiliser le protocole L2TP/IPSec au lieu d’OpenVPN. Ce qui pose deux problèmes :

  • L2TP/IPSec n’est pas aussi sûr ;
  • Ce protocole requiert une installation manuelle.

PIA ne propose aucune sorte de protocole furtif pour contourner le Deep Packet inspection (DPI) — une méthode de détection sur le réseau qu’utilise la Chine pour identifier le trafic VPN.

Service client

Il n’y a pas d’excuse lorsqu’on est aussi important sur le marché et qu’on ne propose pas de solution afin de répondre rapidement à ses clients.

Private Internet Access propose des options limitées à ses clients :

  • Ressources d’aide en ligne — une base de donnée, des guides, de sens, un forum
  • Emails clients

Il n’existe pas d’option de chat en live, encore moins un qui fonctionnerait 24h/24 et 7j/7. Le système d’email n’est tout simplement pas aussi bon : trop lent, en particulier pour les demandes qui ne devraient pas requérir trop de temps ni d’attention. Et il est de notoriété publique que la plupart des problèmes rencontrés par un service client peuvent être résolus très rapidement.

De plus, vous trouverez sur le net des monceaux de commentaires agacés par la lenteur du service client de PIA, leur réponse robotique et inutiles, et l’absence de manière effila ce de faire remonter votre problème vers un vrai responsable.

Prix

Private Internet Access plans tarifaires

Il existe trois plans tarifaires différents pour PIA :

  • Abonnement 1 mois pour plusieurs appareils (jusqu’à 5) : $6.95
  • Abonnement 1 an pour plusieurs appareils (jusqu’à 5) : $71.88 ($5.99/mois)
  • Abonnement 2 ans pour plusieurs appareils (jusqu’à 5) : $83.87 ($3.33/mois)

On pourrait s’en prendre à PIA pour ne pas offrir de version d’essai gratuite, mais avec des prix aussi bas il se peut tout simplement que ce soit inutile. PIA vous offre une garantie satisfait ou remboursé sept jours, c’est toujours ça.

Pour conclure notre test de Private Internet Access

PIA connaît son coeur de cible. Il s’efforcera donc de nourrir cette audience et à un prix très raisonnable. Si vous êtes européen ou nord américain et que votre but est de 1) télécharger ; 2) streamer Netflix (US seulement) ; 3) vous protéger des cyber criminels pendant que vous sirotez votre Starbucks : PIA est pour vous.

Pour conclure nous pensons que Private Internet Access est un choix correct pour autant que vous n’essayiez pas de hacker le pentagone avec, mais il existe vraiment de meilleurs choix en termes de divertissement et de sécurité.