C’est peut-être l’un des services VPN les plus dangereux du marché. Lisez notre test de Hola VPN pour protéger votre vie privée et votre liberté… en évitant ce fournisseur à tout prix !

Parasite… C’est le terme qui nous vient à l’esprit pour décrire ce VPN. Il s’agit là d’un service très douteux, donc il sera très difficile de lui trouver des qualités. Mais, comme toujours, nous ferons de notre mieux pour rester impartiaux et objectifs.

Hola VPN est le premier Réseau Privé Virtuel (VPN) communautaire. En fait, ici, ce sont les utilisateurs qui créent et qui contribuent à un réseau peer-to-peer. La communauté partage donc sa bande passante et sa connexion Internet.

Mais il y a un gros problème avec ce mécanisme :

C’est exactement la méthode utilisée pour créer des botnets et les utiliser pour arnaquer et espionner les utilisateurs non avertis.

Ce fournisseur propose aussi une version payante appelée Luminati. Elle permet d’accéder au service, sans partager votre bande passante ni votre adresse IP avec des inconnus.

Dans ce test, nous vous proposons donc une analyse complète des différents risques qu’implique un tel réseau.

Sécurité et confidentialité

Ce service VPN manque non seulement de fonctionnalités de sécurité efficaces, mais en plus, il ne dispose pas de serveurs sûrs et protégés :

  • Il utilise le tunneling proxy en P2P sans chiffrement
  • Pas de kill switch
  • Pas de protection contre les fuites WebRTC
  • Pas de protection contre les fuites DNS

En d’autres termes, votre trafic n’est pas encodé.

Vous n’êtes tout simplement pas protégé si vous utilisez la version gratuite de ce VPN.

Et ensuite, les choses empirent.

Poursuivons ce test avec une information extraite de la presse. En 2015, Hola a été accusé d’une série d’attaques DDoS visant à exploiter les capacités hardware disponibles de ses utilisateurs.

Durant l’été 2018, MyEtherWallet (MEW), un service de crypto-monnaie très populaire, a été attaqué via des extensions VPN piratées de ce fournisseur. Les cybercriminels ont piraté et utilisé les extensions du navigateur Hola VPN comme passerelle pour voler des sommes d’argent en crypto-monnaie durant 5 heures.

En d’autres termes, si au moment de cette attaque vous utilisiez une extension de navigateur Hola VPN tout en accédant à votre compte MyEtherWallet, vous auriez pu vous faire vider votre compte.

Donc, en rejoignant ce réseau P2P parasite, vous donnez la possibilité à d’autres utilisateurs gratuits ou premium d’utiliser votre bande passante (inactive) et votre adresse IP comme nœud de sortie. En des termes certes un peu plus dramatiques, mais plus clairs : une fois que vous êtes connecté, n’importe qui peut se faire passer pour vous.

Hola VPN enregistre-t-il vos données ?

C’est l’un des rares VPN qui n’affiche aucune politique de no logs.

Commençons par rappeler que vous devez toujours lire la charte de confidentialité, quelles que soient les affirmations de votre fournisseur. C’est le seul moyen de déterminer ce qu’il compte faire de votre vie privée et de vos données personnelles :

Nous serons peut-être amenés à divulguer des informations personnelles à d’autres prestataires de services ou partenaires de confiance afin de vous proposer nos Services, un espace de stockage ou des analyses. Nous pourrons aussi être amenés à transférer ou à divulguer vos données personnelles à nos filiales et sociétés affiliées.

Cette entreprise collecte et conserve également les données personnelles de ses utilisateurs : adresse IP, nom, adresse e-mail, données de paiement et de facturation, etc. Ce fournisseur informe aussi qu’il divulguera toutes ces informations lorsque la loi l’y obligera.

Donc, après avoir lu la première partie de ce test sur Hola VPN, pensez-vous que ce service est sûr ?

Vitesse et performances

En général, le très imposant réseau de Hola VPN permet de profiter de vitesses étonnamment bonnes. Toutefois :

Nous ne conseillons à personne de rejoindre un réseau possiblement utilisé comme botnet.

Avant de tester les vitesses de connexion de Hola VPN, nous avons testé la vitesse de notre connexion sur l’ordinateur portable que nous avons utilisé :

  • Téléchargement : 276 Mbps
  • Envoi : 294 Mbps

Hola VPN test vitesse de base

Ensuite, comme d’habitude, nous avons essayé de nous connecter à différents endroits du monde :

États-Unis

  • Téléchargement : 160 Mbps (58% de la vitesse de base)
  • Envoi : 72 Mbps (24% de la vitesse de base)

Hola VPN test vitesse USA

Royaume-Uni

  • Téléchargement : 278 Mbps (100% de la vitesse de base)
  • Envoi : 267 Mbps (90% de la vitesse de base)

Hola VPN test vitesse Royaume-Uni

Australie

  • Téléchargement : 160 Mbps (22% de la vitesse de base)
  • Envoi : 3 Mbps (1% de la vitesse de base)

Hola VPN test vitesse Asutralie

Si ces résultats proviennent vraiment de serveurs distants, nous devons admettre qu’ils sont impressionnants. Mais bien sûr, cette connexion ne passe par aucun processus de chiffrement ou de protection.

Cependant, même si ces performances sont apparemment bien meilleures que certains concurrents, nous avons constaté un certain niveau d’instabilité. En effet, ce VPN est sujet à des pertes constantes de connexion, et votre expérience peut rapidement devenir désastreuse.

Dans l’ensemble, nous ne le recommandons pas, même en version gratuite. À moins, bien sûr, que vous souhaitiez aider cette entreprise à s’enrichir en louant votre bande passante à des utilisateurs payants.

Facilité d’utilisation et support multiplateforme

Hola VPN est un service bien étrange et controversé qui n’est même pas un véritable VPN. La version gratuite est disponible sur les principaux systèmes d’exploitation du marché :

  • Windows
  • macOS
  • Chrome
  • Firefox
  • Safari
  • Android
  • iOS

Si vous consultez le site Web de Hola VPN, vous verrez qu’il est disponible sur de nombreuses plateformes :

Applications & extensions

Mais si vous cliquez par exemple sur l’icône de routeur ou sur l’icône PlayStation, vous êtes redirigé vers la page de forfaits payants Hola VPN Plus.

Au premier abord, Hola VPN affiche une interface conviviale.

Mais, ce n’est pas un vrai logiciel VPN. C’est plutôt une extension proxy. Ainsi, lorsque vous installez la version pour ordinateur de bureau, vous installez en fait un navigateur Chromium avec les extensions Hola VPN, Hola Video Accelerator et Hola Ad blocker.

Normalement, on clique sur une icône VPN de la barre d’outils pour ouvrir l’application et choisir un pays. Eh bien là… non.

Hola VPN test comment utiliser

Aucune liste de pays ou de serveurs n’apparaît, juste des icônes des sites Web les plus populaires de votre pays. Pire encore, ces sites sont sélectionnés par un tiers et non par Hola.

En bas de page, on vous propose d’autres applications Hola. En gros, cette application n’est qu’une page de promotion pour la version payante.

Vous ne pouvez utiliser ce service que si vous naviguez directement sur leur extension ou sur leur propre navigateur Chromium.

Si vous cliquez sur l’icône de menu, dans le coin supérieur gauche, un menu apparaît avec les options suivantes :

Hola VPN test menu

On y trouve des options assez communes. Mais en regardant de plus près, le menu de configuration est plutôt bizarre. En fait, en cliquant sur cette option, une page Hola s’ouvre dans votre navigateur. Cette page contient deux onglets : VPN et À propos. Sur l’onglet VPN, on ne trouve aucune option de personnalisation, juste une liste des sites récemment consultés.

Un drapeau est attribué à ces sites. Ce drapeau est en fait celui du pays que vous avez choisi pour les consulter. Vous pouvez désactiver ce drapeau ou le supprimer. En faisant cela, l’application Hola VPN ne changera pas automatiquement d’emplacement la prochaine fois que vous consulterez ce site.

Pour résumer, ce service VPN est le pire que nous ayons testé, à égalité avec VPN Gate. Les pertes de connexion sont constantes et, bien souvent, vous devez accéder aux sites Web avant de pouvoir activer le VPN. Donc, niveau confidentialité ou sécurité, on a vu mieux.

Débloquer Netflix et autres plateformes de streaming

Avec un peu de chance, vous pourrez voir des vidéos, sur YouTube par exemple. Mais, si vous souhaitez regarder Netflix, oubliez la version gratuite de Hola VPN.

L’application pourra simuler votre emplacement grâce aux utilisateurs résidant à l’emplacement que vous avez choisi. Mais, si vous essayez de lancer le site Netflix avec la version gratuite, ce message apparaitra :

Hola VPN test netflix

Le problème ne vient pas de votre connexion. C’est juste Hola VPN qui veut vous pousser à acheter la version Plus. Vous comprenez à présent pourquoi nous qualifions ce fournisseur de VPN parasite. À moins d’opter pour la version Plus, vous ne pourrez regarder aucun service de streaming.

À présent que vous avez lu ce test, vous avez la confirmation que ce « service » est le pire VPN disponible, du moins si vous vous souciez un minimum du respect de votre confidentialité en ligne. Si vous souhaitez préserver votre anonymat et regarder Netflix, nous vous conseillons de choisir un service VPN décent.

P2P et téléchargement de torrents

Si vous avez envie de payer une lourde amende pour violation de droits d’auteur, n’hésitez pas, téléchargez vos torrents avec Hola VPN. Mais réfléchissons un peu si vous le voulez bien. Que se passe-t-il si un autre utilisateur se connecte avec votre adresse IP et télécharge du contenu piraté… en votre nom ? Pensez-y…

Si vous vous souciez un minimum du respect de votre confidentialité en ligne et de la protection de vos données, vous savez à quel point il est dangereux d’utiliser Hola VPN pour télécharger des torrents. Ou pour quoi que ce soit, d’ailleurs.

N’hésitez pas à consulter notre liste des meilleurs VPN pour télécharger des torrents, nous sommes sûrs qu’elle vous aidera à faire le meilleur choix.

Service client

Voici les caractéristiques du service client Hola VPN :

  • Centre d’assistance
  • FAQ
  • Aucun service d’assistance instantané

Les utilisateurs gratuits peuvent oublier le centre d’assistance, via chat ou via e-mail.

Imaginez l’équipe d’assistance qu’il leur faudrait pour traiter les demandes de plus de 175 millions d’utilisateurs dans le monde. En toute logique, seuls les utilisateurs premium doivent avoir droit à un service d’assistance.

Par e-mail, il est pratiquement impossible d’obtenir une réponse… mais c’est le seul moyen de les contacter. Alors, bon courage… Vous pouvez aussi consulter la FAQ sur le site de Hola VPN.

Ici encore, le service client est probablement le pire qu’il nous ait été donné de tester.

Prix

Auparavant, Hola VPN était avant tout un service VPN gratuit. Mais à présent, la version gratuite ressemble plus à une plateforme de promotion pour la version payante.

Pour utiliser ce service VPN gratuitement, vous devez faire partie de la communauté, c’est-à-dire partie faire partie intégrante du réseau P2P de Hola VPN.

Si ça vous pose un problème, vous pouvez toujours opter pour le service Luminati. À l’heure actuelle, nous ne sommes pas encore en mesure de vous dire en quoi Hola VPN Plus est meilleur que la version gratuite. Néanmoins, voici les différents forfaits qu’ils proposent :

Hola VPN test prix

Vous pouvez payer avec les cartes de crédit suivantes Visa, Amex, Maestro et MasterCard, ou avec PayPal.

Si vous souhaitez opter pour un compte professionnel, vous devez vous rendre sur le site Web de Luminati. Ce service utilise surement le réseau des 175 millions d’utilisateurs de Hola VPN. Et il ne fait aucun doute qu’il lui fait gagner beaucoup d’argent, à lui aussi.

Donc, notre opinion objective est la suivante : nous ne cautionnons pas ce genre d’offres, et nous cautionnons encore moins le niveau de confidentialité zéro proposé par Hola VPN.

Conclusion

Nous devons admettre que nous n’avons pas encore testé les milliers de services VPN disponibles. Pourtant, nous décernons à Hola VPN la médaille d’or du VPN le plus dangereux au monde, car nous n’avons pas vu pire, pour le moment.

Ce fournisseur a remporté cette distinction car il permet aux cybercriminels de créer des botnets et d’utiliser de manière abusive l’adresse IP et la connexion Internet de ses utilisateurs afin de s’adonner à des activités criminelles. Hola VPN n’est pas sûr, car des fuites ont été constatées au niveau du DNS, votre adresse IP réelle est exposée, par exemple via des fuites WebRTC.

En termes de menace de cybersécurité, nous pouvons affirmer que ce service est probablement le pire du marché. Hola VPN enregistre toutes sortes de données personnelles et peut les partager avec des tiers ou avec les autorités.

Souhaiteriez-vous recevoir des conseils d’autres utilisateurs de VPN ?

Avez-vous des questions ou des conseils concernant ce test ? Avez-vous déjà essayé Hola VPN ou un autre service VPN ? Peut-être avez-vous rédigé votre propre test de Hola VPN ? Quelles sont vos impressions ?

N’oubliez pas, entre amis… on partage !

N’hésitez pas à laisser vos commentaires ici.