Sa version gratuite est limitée à 500 MB par mois, et la version payante doit encore s’améliorer. Lisez notre revue complète de TunnelBear pour en découvrir plus.

Fondé en 2011, TunnelBear Inc. A été racheté par le géant de la cybersécurité McAfee en 2018, ce qui signifie que ce fournisseur VPN basé au Canada dépend maintenant également de la juridiction US, pas franchement respectueuse de la confidentialité.

Bonne nouvelle, le truculent John McAfee n’est pas lui-même un grand fan de la NSA. Mauvaise nouvelle, il n’est aussi pas vraiment un grand fan de ses propres produits, ayant déjà déclaré au sujet de l’antivirus de McAfee qu’il est “le pire putain de produit sur la planète.”

TunnelBear a aussi été la première société VPN à initier un audit indépendant de ses services, qui a été conduit pour la deuxième année de suite déjà.

Sécurité et confidentialité : TunnelBear est-il sûr ?

TunnelBear est sûr à utiliser, mais on pourrait s’attendre à plus de sa version premium. Ce VPN propose les fonctionnalités de sécurité suivantes :

  • chiffrage AES-256
  • Protocoles OpenVPN, IPSec/IKEv2, et Obfuscation (GhostBear)
  • Kill switch (VigilantBear)
  • Paiement anonyme (Bitcoin)
  • Protection contre les fuites DNS et IPv6
  • Pas de logs d’activités
  • Audits indépendants

Bien que toutes ces fonctionnalités soient très appréciables, on ne peut oublier le fait que TunnelBear est basé au Canada, membre de l’alliance “5 Eyes”. De plus, la société a été rachetée par McAfee en 2018, qui est sous juridiction américaine. Ces deux pays sont connus pour leurs lois anti piratage sévères et forcent TunnelBear à la rétention de certaines données.

TunnelBear était auparavant propriétaire de ses propres serveurs, mais cette information n’est plus présente sur leur site web. Il se peut donc que ce service n’ait plus le même contrôle sur les données de ses utilisateurs qui transitent par ses serveurs.

Son usage de Gmail pour communiquer avec ses clients est aussi un problème. Gmail est connu pour partager l’accès à vos emails privés avec des compagnies partenaires.

Si vous vous demandez toujours si TunnelBear est suffisamment sûr pour vous, soyez rassuré, ce VPN est tout à fait sûr… pour autant que vous n’ayez rien à cacher. Les versions payantes comme gratuites sont équipées de bonnes fonctionnalités de sécurité et confidentialité. Mais tout de même, on est en droit d’attendre mieux de la version payante.

Est-ce que TunnelBear conserve des logs ?

TunnelBear déclare avoir une “politique très stricte de no-logs”, et pourtant il collecte et conserve certains logs au sujet de votre heure d’authentification, la version de votre système, la version de votre application VPN, votre usage de bande passante mensuel etc. Fort heureusement, cela n’inclut pas votre activité sur le réseau.

Nous n’essayons pas de dire que toute sorte de logging est mal, certains processus opérationnels peuvent seulement être correctement maintenus à l’aide de données utilisateurs basiques. Mais TunnelBear conserve clairement plus de logs que le strict nécessaire.

La politique de TunnelBear indique également que vos données personnelles seront fournies aux autorités “dans le cas où TunnelBear recevrait une assignation, un mandat ou tout autre document légal valide.” Ajoutons à cela que le VPN déclare qu’il “peut être amené a envoyer des données à certains fournisseurs de services tiers” afin de “comprendre et analyser leur site web” — ce qui veut tout dire et son contraire.

En termes de téléchargement de torrents, nous ne recommandons pas l’utilisation de TunnelBear parce que les lois canadiennes obligent tous les Fournisseurs d’Accès Internet (FAI) et VPN à conserver les informations utilisateur identifiables, et que leur site web ne possède aucune information au sujet du P2P. De deux choses l’une, soit TunnelBear ment au gouvernement et ne conserve pas les logs requis, soit il vous cache le fait qu’il les conserve.

Est-ce que TunnelBear est imperméable au fuites ?

TunnelBear utilise ses propres serveurs DNS, vous donnant une protection supplémentaires contre les fuites de ce type. Ce qui signifie que votre FAI ne devrait avoir aucune idée de l’endroit où vous vous trouvez.

Durant nos tests nous n’avons trouvé aucune fuite DNS ou WebRTC (IPv6). Si vous voulez vous assurer de ne pas risquer de fuites WebRTC vous pouvez le désactiver sur votre navigateur. Vous pouvez aussi désactiver IPv6 pour la connexion entière.

Le kill switch de TunnelBear, surnommé VigilantBear, est effectif contre les fuites d’informations en cas de dysfonctionnement de votre connexion VPN. Malheureusement, il n’est pas disponible sous iOS.

Vitesse : l’ours est-il lièvre ou tortue ?

Nos tests pour cette revue de TunnelBear ont montré qu’il offrait d’excellentes vitesses de téléchargement sur les serveurs proches géographiquement, et très mauvaises sur les serveurs plus éloignés.

Leur protocole furtif GhostBear est activé par défaut et a un effet radical sur vos vitesses, nous vous recommandons donc de le désactiver, comme nous l’avons fait pour ce test depuis l’Europe, où notre vitesse de base était de 300 Mbps.

Royaume-Uni

  • Download: 203 Mbps
  • Upload: 86 Mbps
  • Dropoff: 32%

TunnelBear vitesse Royaume-Uni

New Jersey, États-Unis

  • Download: 28 Mbps
  • Upload: 35 Mbps
  • Dropoff: 91%

TunnelBear vitesse États-Unis

Tokyo, Japon

  • Download: 1 Mbps
  • Upload: 4 Mbps
  • Dropoff: 99%

TunnelBear vitesse Japon

Sydney, Australie

  • Download: 2 Mbps
  • Upload: 2 Mbps
  • Dropoff: 99%

TunnelBear Australie vitesse

Vous pouvez le constater, les vitesses de TunnelBear sont absolument horribles — à moins d’utiliser un serveur sur le même continent que vous, étonnamment rapide alors.

Nombre de serveurs

TunnelBear opère plus de 1000 serveurs dans plus de 20 pays. Son véritable nombre de serveurs et adresses IP n’est pas connu. Rien de bon si on le compare à ses concurrents qui offrent deux ou trois fois plus de serveurs.

TunnelBear serait ici mieux noté s’il possédait toujours ses propres serveurs. Malheureusement, ça n’est plus le cas. Nous pensons que ce service utilise des Serveurs Virtuels Privés au lieu de serveurs physiques pour couvrir certaines régions comme le Japon ou l’Australie. Et cela pourrait expliquer les connexions très lentes observées.

La couverture géographique de leurs serveurs est décevante : l’Amérique du Sud n’a que le Brésil, l’Afrique et le Moyen-Orient n’ont aucun serveur, et l’Asie seulement trois pays.

Facilité d’usage et support multiplateforme

Vous pouvez obtenir TunnelBear sur toutes les plateformes majeures :

  • Windows
  • Mac
  • Android
  • iOS (sans VigilantBear kill switch)

Il existe aussi des extensions navigateur pour Chrome, Firefox et Opera. Malheureusement, TunnelBear n’offre aucun support pour routeurs, consoles, ou Smart TV, il s’agit donc d’un service ordinateur et mobile seulement, à moins de se compliquer la vie à utiliser les extensions navigateurs sur les appareils précités.

La version gratuite de TunnelBear autorise une connexion, alors que la version Premium permet cinq connexions en simultané.

Comment télécharger et installer TunnelBear

Vous pouvez facilement télécharger le client TunnelBear ou les extensions navigateur depuis leur site web en cliquant sur l’un des gros boutons verts.

TunnelBear page d'accueil site web

Seules les versions Android et iOS requièrent de vous connecter au Google Play Store ou à l’Apple App Store respectivement.

L’installation des applications consiste principalement en une série de clics sur un bouton Next et ne nécessite pas de d’instructions particulières. Les extensions navigateur sont installées en deux clics.

Après avoir installé votre application, vous devrez créer un compte qui demandera une vérification de votre adresse mail. Nous vous recommandons de débuter avec la version gratuite afin de voir si le service vous plaît parce que TunnelBear n’offre pas de garantie satisfait ou remboursé.

Comment utiliser TunnelBear

TunnelBear est très simple et amusant à utiliser.

Après avoir lancé le service, vous pourrez suivre un tutoriel en trois étapes et ensuite accéder à l’écran d’accueil de l’application, avec une carte qui montre cote emplacement et une option de serveur par défaut. Dans la liste des 22 pays disponibles, il existe aussi une fonction Auto Connect, qui sélectionnera pour vous le serveur le plus rapide (option par défaut sur Windows).

TunnelBear VPN page d'accueil avec carte - Windows version

Afin de changer votre serveur VPN, choisissez dans la liste ou cliquer sur un pays sur la carte.

Afin d’accéder au menu de réglages, il suffit de cliquer sur l’icône roue en haut à gauche.

Dans l’onglet General, vous pouvez régler TunnelBear afin qu’il se lance et connecte automatiquement au démarrage de votre système, activer ou désactiver le TCP, et les notifications.

L’onglet sécurité vous permet de désactiver VigilantBear ou GhostBear.

TunnelBear Préférences de Sécurité sur Mac

Dans l’onglet Trusted Networks, vous pouvez ajouter vos réseaux de confiance et choisir de connecter TunnelBear à chaque fois que vous n’êtes pas connecté à l’un de ces réseaux.

L’onglet Account est essentiellement une interface où gérer votre compte, poser une question, ou vous déconnecter.

Une application VPN somme toute simple à utiliser pour tous, mêmes les novices de l’informatique.

Fonctionne-t-il avec Netflix ?

Les utilisateurs de la version gratuite savent certainement déjà qu’avec 500 MB par mois, ils n’iront pas loin sur Netflix. Mais sachez que la version payante non plus ne vous emmènera pas bien loin.

Il était encore possible il y a quelques mois d’accéder au catalogue Netflix US, mais ce n’est maintenant plus le cas, ni pour aucune autre librairie Netflix dans le monde. Et même si cette possibilité devait revenir, les vitesses de connexion depuis des serveurs distants sont telles, qu’il ne serait pas possible de streamer Netflix de manière satisfaisante.

Fonctionne-t-il avec Kodi ?

TunnelBear s’entend bien avec Kodi. Proposant un chiffrage solide, protégeant votre IP et se montrant docile à l’installation et à l’usage. Revers de la médaille, les vitesses seront là encore sans doute un problème, et vous devriez essayer la version gratuite d’abord.

D’ailleurs, ceux qui souhaite utiliser Kodi pour visionner ce qu’ils ne devraient pas normalement pouvoir visionner feraient bien de se tourner vers un VPN basé dans une juridiction plus coulante que le Canada.

P2P et téléchargement

Cela va sans doute causer pas mal de peine à certains, mais vous ne devriez pas utiliser TunnelBear pour télécharger vos torrents. Pour le dire simplement : ce VPN ne supporte pas le téléchargement P2P (même s’il peut fonctionner pour certains) et n’offre aucune explication sur cette décision.

Vous devriez donc chercher un autre VPN si vous n’arrivez pas à imaginer votre vie sans torrents.

Service client

TunnelBear n’offre pas de chat en live. Nous espérons que ce VPN reconsidérera sa position à l’avenir et proposera à ses 21 millions d’utilisateurs un service client rapide et décent. En attendant, la page d’aide de leur site vous donne trois options :

  • Rechercher dans la base de données
  • Naviguer les catégories et articles du site
  • Vous enregistrer et envoyer un message

La réponse à un message prendra entre quelques heures et un jour entier. Le service client de TunnelBear s’est certainement amélioré dernièrement, parce que l’on trouve encore beaucoup de commentaires se plaignant de l’incroyable lenteur de leur service client.

Prix

Pouvoir essayer TunnelBear gratuitement est un énorme avantage. Ce service vous offre 500MB par mois avec sa version gratuite, auxquels vous pouvez ajouter 1 GB en tweetant au sujet du VPN.

Pour les utilisateurs occasionnels ou les voyageurs, ces conditions pourraient demeurer acceptables si leur but premier est d’accéder à des contenus géobloqués ou streamer de petites vidéos. Mais les adeptes sérieux du VPN, comme les activistes politiques, les hackers, les amateurs de torrents et autres, ont besoin d’un niveau de sécurité bien supérieur, qui n’est pas disponible via leur version gratuite.

Voici les tarifs que propose TunnelBear :

    • Gratuit
  • Abonnement 1 mois : $9.99
  • Abonnement 1 mois : $4.99/mois
  • Team: $5.75/month annually for one person

TunnelBear plans tarifaires

Vous pouvez régler par carte de crédit ou Bitcoins. Il existait avant une option de paiement avec PayPal et nous espérons la voir revenir bientôt.

Point négatif : ce VPN n’offre pas de garantie de remboursement au cas où vous étiez déçu de ses services. Vous pouvez toutefois vous tourner vers la version gratuite pour vous faire une idée. Cependant, en toute honnêteté et bien que ces prix ne soient pas extravagants, vous pouvez obtenir de biens meilleurs VPN pour le même montant.

Pour conclure

TunnelBear est juste une bonne option — pas excellente — pour l’utilisateur occasionnel. Il est plutôt sûr et conserve votre confidentialité globalement intacte pour autant que vous vous contentiez de pratiques basiques de navigation, d’accéder à des contenus censurés ou géobloqués ou de streamer, même depuis la Chine.

Cependant, si vous vous inquiétez de votre sécurité et votre vitesse de connexion, vous feriez mieux d’investir un tout petit plus dans un VPN supérieur.

La version gratuite offre le même niveau de sécurité et de confidentialité, mais vous y êtes limité en bande passante, ce qui en fait une option irréaliste pour la plupart des utilisateurs si ce n’est pour faire un essai.