La navigation sur le Web devrait toujours être sécurisée à 100 %. Nous ne devrions pas avoir à nous soucier d’être suivis et espionnés, et nos données de recherche devraient rester personnelles. Cependant, la plupart des navigateurs échouent aux tests de sécurité de base. Ces derniers rendent difficile le blocage des cookies et des publicités, ne proposent pas de chiffrement standard et n’hésitent pas à faire fuir les données.

Les navigateurs sécurisés sont différents. Ils ont été conçus pour empêcher aux entreprises et aux gouvernements de suivre nos actions sur le Web. Ces navigateurs vont bien au-delà du simple « mode de navigation privée ». Ils offrent une suite beaucoup plus complète de fonctionnalités de protection, telles que le filtrage des URL, la protection contre le phishing et l’utilisation de logiciels open source au lieu de systèmes propriétaires.

Cet examen du navigateur Brave veut vous présenter objectivement l’une des principales alternatives sécurisées à Chrome, et déterminer s’il s’agit vraiment d’une avancée majeure par rapport aux options présentes sur le marché.

NordVPN
La note VPNpro : 9.6 / 10

En quoi consiste Brave ?

Brave est un navigateur Web qui cherche à traiter chaque utilisateur comme un individu, plutôt que comme un « produit ». Créé par Brendan Eich, l’un des initiateurs du populaire navigateur Mozilla, il va bien au-delà de Firefox en termes de sécurité et de confidentialité, tout en conservant sa rapidité et sa facilité d’utilisation. Reposant sur un logiciel open source, Brave est entièrement gratuit, et s’engage à le rester dans un avenir proche. Brave propose également une version avec ou sans publicité, à la préférence de l’utilisateur, exactement ce à quoi s’attendre d’un navigateur sécurisé.

De plus, l’équipe derrière le navigateur Brave essaie d’avoir l’approche la plus transparente possible, en permettant aux utilisateurs de corriger des bugs et de suggérer des codeurs de logiciels open source. L’idée est de créer une communauté d’utilisateurs qui travaille pour garder le navigateur aussi propre et honnête que possible.

Le navigateur a été lancé en 2016, et est encore un travail en cours de développement. Brave fonctionne correctement et de nouvelles options sont ajoutées à chaque nouvelle mise à jour. Le navigateur est supposé devenir encore plus performant dans le futur.

Comment utiliser Brave

L’interface de Brave est assez similaire à celles de Chrome et de Firefox. Le navigateur est basé sur l’infrastructure Chromium, ce qui limite les mauvaises surprises. Quelques fonctionnalités plus élaborées peuvent manquer, mais cela présente un avantage concernant la vitesse de connexion.

Le navigateur est disponible sur une gamme de plateformes, y compris Windows 64 bits, Windows 32 bits, Linux, macOS, Android et iOS. Chaque version présente quelques différences entre elles, il est donc important de toutes les examiner.

Navigateur Brave pour Mac

La version Mac est une solide alternative à Safari, offrant une interface simple et des vitesses rapides. Cependant, la plupart des utilisateurs rapportent que Brave n’égale pas encore tout à fait Safari en ce qui concerne la vitesse.

En tant que navigateur Chromium, Brave est inévitablement moins adapté par rapport au navigateur natif de Mac, et certains utilisateurs n’acceptent pas ces inconvénients. Si vous cherchez une alternative à Safari avec des fonctionnalités de blocage des publicités et d’anti-traçage plus puissantes, n’hésitez pas à explorer plus en profondeur le navigateur Brave.

Navigateur Brave pour Android

Les versions smartphone de Brave différent légèrement de celles de bureau. Plus important encore, ces versions ne proposent pas de participer aux Brave Rewards. Cette fonctionnalité est l’un des éléments les plus novateurs du navigateur Brave. En effet, grâce aux Brave Rewards, les utilisateurs peuvent faire des micropaiements à leurs « créateurs préférés », offrant ainsi une façon différente de financer les entreprises en ligne que la publicité intrusive.

Brave Rewards n’est pas une fonctionnalité disponible sur Android. Le navigateur Brave est un navigateur simple, sécurisé, sans plug-in, sans publicité non sollicitée et dont la vitesse est de 2 à 4 fois supérieure à celle de Chrome. La version iOS est similaire à celle d’Android, et les deux valent la peine d’être découvertes.

Navigateur Brave pour Windows

Pour le moment, la version Windows de Brave est le produit de base, et possède le plus grand nombre de fonctionnalités. Légèrement moins complexe que Chrome, Brave est définitivement plus rapide, et évite de devoir gérer des notifications constantes de blocage des publicités. Au lieu de cela, le navigateur bloque simplement les pop-up publicitaires indésirables. Les plug-ins ne sont disponibles que sur invitation, sans aucune collecte de données, alors que les fonctionnalités essentielles de Chrome sont incluses, comme les signets, la recherche sur la page, les formulaires remplis automatiquement, et bien d’autres encore.

Brave est-il un navigateur sûr ?

Voici maintenant la question cruciale pour ce test du navigateur Brave. Est-il sûr ? D’après nos recherches, la réponse est oui, ou du moins beaucoup plus sûr que Chrome ou Firefox. Les cookies peuvent être complètement bloqués, le navigateur ne collecte aucune donnée personnalisée, les scripts peuvent être bloqués efficacement, les utilisateurs peuvent utiliser un gestionnaire de mots de passe intégré, et lorsque vous effacez vos données de navigation, elles sont totalement supprimées, ce qui n’est pas forcément le cas sur des produits comme Chrome.

Seulement deux ou trois éléments sont à surveiller. Tout d’abord, il y a la politique publicitaire de Brave. Quand le navigateur affirme qu’il n’affiche aucune publicité, ce n’est pas tout à fait vrai. Il n’y a en fait aucune publicité non sollicitée (ou pop-up). Des bannières publicitaires peuvent toujours apparaître. Aussi, lorsque des pop-ups sont bloquées, le réglage par défaut de Brave est de les remplacer par des publicités approuvées par le navigateur lui-même.

Bien que cela semble peu scrupuleux, le modèle de partage des revenus est intéressant.  Une partie revient à l’annonceur, une partie à Brave et 15 % à l’utilisateur. Techniquement, les utilisateurs peuvent donc « gagner de l’argent » en naviguant sur Brave.

Certains utilisateurs sont ravis de cette option, tandis que d’autres sont refroidis par l’affichage de publicité. Quoi qu’il en soit, il est important de rappeler que ces publicités n’ont pas de cookies ou de pixels de suivi, à moins que l’utilisateur ne le demande. Il y a donc une différence majeure avec les navigateurs standards.

Deuxièmement, certains utilisateurs ont soulevé des problèmes concernant la « liste blanche ». Cette liste consiste à approuver certains sites Web pour contourner les dispositifs de sécurité de Brave, afin de permettre au navigateur de fonctionner correctement. Tout le monde n’a pas été satisfait de la réponse de l’entreprise, qui semble encore permettre à des entreprises comme Facebook d’éviter toutes les vérifications de sécurité du navigateur. Cette situation pourrait potentiellement conduire à des inquiétudes concernant la collecte de données.

Comment effacer les cookies et le cache dans le navigateur Brave ?

Effacer les données utilisateur dans Brave n’est pas difficile. Cliquez simplement sur le menu à trois points dans le coin supérieur droit, choisissez l’onglet Sécurité et précisez les données privées que vous souhaitez effacer. Lorsque vous avez terminé, appuyez sur Effacer les données de navigation maintenant et les cookies et les données du cache disparaissent immédiatement.

Effacer l’historique de navigation dans le navigateur Brave

Il en va de même pour effacer votre historique de navigation. Il vous suffit d’aller dans Paramètres, puis Sécurité, et de choisir l’option Historique de navigation. Lorsque vous cliquez sur Effacer les données de navigation maintenant, votre historique sera supprimé, et personne ne pourra y accéder.

Comment définir Brave comme navigateur par défaut

Comme pour tous les navigateurs Web, Brave peut être configuré comme votre option numéro un. Pour ce faire, rendez-vous dans le menu Paramètres et faites défiler jusqu’à trouver l’option Navigateur par défaut. Choisissez Par défaut, et vous ouvrirez ainsi un navigateur sécurisé chaque fois que vous cliquez sur un lien.

Comment dépenser les Brave Rewards ?

Lorsque vous parcourez les publicités diffusées par Brave, votre Brave Wallet reçoit de petites quantités de BAT (Basic Attention Token), une cryptomonnaie basée sur Ethereum. Ces jetons ne peuvent pas être échangés contre de l’argent pour le moment, et ne peuvent être utilisés que pour acheter une gamme limitée de produits. L’utilité de cette fonction est donc assez limitée pour la plupart des utilisateurs de Brave.

Brave a-t-il une liste blanche de sites Web ?

Lors du lancement de Brave, certains utilisateurs avaient signalé des problèmes potentiels liés au fait que le navigateur avait choisi « d’ajouter à la liste blanche » certains sites Web pour en améliorer la fonctionnalité, au détriment de la sécurité. Parmi les sites concernés figurait Facebook, dont le bilan en matière de confidentialité des données est très mitigé. Depuis, les développeurs de Brave ont cherché à rassurer les utilisateurs en leur expliquant que l’ajout de sites Web sur liste blanche n’est pas une pratique courante.  Cependant, il est impossible de personnaliser cette liste blanche, de sorte que les utilisateurs n’ont pas le contrôle total des sites qui sont approuvés.

Comparatif Brave vs Google Chrome

Google Chrome

Société propriétaire : Alphabet

Lancé en : 2008

Fonctionnalités de sécurité : sandboxing pour gérer les logiciels malveillants, blocage de publicités disponible, mode de navigation privée, vérification de la sécurité des certificats de sites Web.

Navigation privée disponible : Oui

Extensions personnalisées disponibles : Oui

Plateformes supportées : Windows 7 et plus, MacOS 10.10 et plus, Linux, iOS 11 et plus, Android 4.4 et plus

Open source : Non

Synchronisation avec le Cloud : Oui

Navigateur Brave

Société propriétaire : Brave Software, Inc.

Lancé en : 2015

Fonctionnalités de sécurité : blocage de tous les cookies de suivi, blocage complet des publicités (à la préférence de l’utilisateur), aucune collecte de données utilisateur personnalisées, gestionnaire de mots de passe intégré, filtrage détaillé des plug-ins, invitation aux corrections de bugs open source

Navigation privée disponible : Oui

Extensions personnalisées disponibles : Oui

Plateformes supportées : Windows 7 et plus, MacOS 10.10 et plus, Linux, iOS 11 et plus, Android 4.4 et plus

Open source : Oui

Synchronisation avec le Cloud : Oui (bêta)